Classement Mondial des pays - Rugby à VII Féminin / World Rankings - Rugby Union VII - Women

Publié le par Serge Piquet

ENGLISH VERSION BELOW

Si le Rugby à XV masculin concerne de nombreux pays (192 dans mon classement), ce n’est pas le cas pour le Rugby à XV féminin (80 pays dans mon classement) qui est souvent délaissé au profit du Rugby à 7.

C’est pourquoi vous trouverez ici un Classement Mondial des Pays en Rugby à 7 Féminin qui existe depuis juillet 2012 et comporte actuellement 157 pays, alors qu’il n’existe pas de classement officiel de World Rugby (ex IRB).

Méthode de calcul

Comme pour le XV, à chaque match international, j’attribue depuis 1997 des points aux pays concernés comme une somme de plusieurs éléments.

Je tiens principalement compte du niveau du match (qui est en général la moyenne des points des 2 équipes avant la journée de compétition, avec des minima) et du type de résultat (400 pour une victoire, 200 pour un nul, 100 pour une défaite ou 0 pour un forfait en compétition officielle).

Mais j’intègre aussi le lieu du match (0 ou 25 à domicile suivant si l’adversaire est du même continent ou non, 25 dans un autre pays de son propre continent, 50 sur terrain neutre, 75 dans un pays du continent de son adversaire, 100 ou 75 à l’extérieur suivant l’adversaire), le nombre de points marqués et la différence entre le nombre de points marqués et le nombre de points encaissés.

Enfin, j’introduis un bonus pour les Coupes du Monde et les Jeux Olympiques (50 en qualifications, 100 en phase finale, 150 en play offs et 200 en finale).

J’établis ensuite une moyenne des points obtenus comme indiqué précédemment dans chaque match de la journée.

Le nombre de points après la journée est alors calculé comme la somme de 20%, 25% ou 33% de cette moyenne de points obtenus pendant la journée et de, respectivement, 80%, 75% et 67 % du nombre de points avant la journée.

Le choix du pourcentage dépend du type de compétition : 20% pour l’ensemble d’un tournoi local, 20% en poules d’un tournoi international (25% en phases finales), 25% pour l’ensemble des qualifications aux Coupe du Monde ou aux JO, 25 % en poules pour un tournoi des World Rugby Series (33% en phases finales) et 25% à chaque match de poules de Coupe du Monde et de JO (33% en phases finales).

Cette méthode complexe permet de moins tenir compte des surprises et oblige à une régularité dans la performance pour progresser. En outre, elle favorise les pays dont le niveau s’améliore en jouant souvent au détriment de ceux qui jouent peu, le nombre calculé diminuant d’ailleurs de 2% chaque année. Mais elle permet aussi de valoriser les équipes qui participent aux compétitions les plus importantes.

Autres classements

S’il existe plusieurs classements internationaux connus pour le XV Masculin (classement officiel de World Rugby, le mien, RugInt, rugbyredefined, WRR, Roon Ba...), s’il en existe au moins 3 pour le XV Féminin (l'officiel de World Rugby, le mien, Roon Ba) et s’il en existe désormais au moins 2 pour le 7 Masculin (le mien depuis août 2016, basé sur les résultats des tournois et non sur les matches individuels, Roon Ba annoncé en octobre 2012 et en ligne depuis janvier 2020), ce classement a été à nouveau le premier pour le Rugby à 7 Féminin, précédent celui de Roon Ba, réalisé fin septembre 2012 avec une méthode similaire pour les 50 sports différents (80 aujourd'hui) et disparu en novembre 2012 pour revenir en janvier 2020 avec, en juillet 2021, 142 pays.

Remerciements

Pour présenter ce classement féminin à 7 le 23 juillet 2012, j’ai travaillé près de 2 ans pour compiler les données essentiellement issues de en.wikipedia (un merci spécial à John Birch de ScrumQueens), estimer par péréquations les résultats non disponibles et surtout réaliser de multiples tests qui m’ont permis de valider la méthode.

Merci aussi à Quentin, à Helen, à "Ilgorgo" et à tous les autres membres du forum disparu en avril 2015 de l’ex FIRA-AER (Rugby Europe), pour toutes les informations complémentaires données, et merci les partager ailleurs !

 

Serge Piquet - Juillet 2012 / Novembre 2021

 

If Men’s XV’s Rugby concerns many countries (192 in my rankings), it isn’t the case for Women’s XV’s Rugby (80 countries only in my rankings) which is often abandoned for the benefit of Sevens Rugby.

That’s why you will find here a Countries’ World Ranking for Women’s Sevens Rugby which has existed since July 2012 and now contains 155 countries, while there isn’t any official World Rugby’s rankings (former IRB).

Calculation method

Like for XV’s, for every international match, I attribute since 1997 points to every country as a sum of several elements.

I mainly take into account the match level (generally the points average of the 2 teams before the competition day, with minima) and  the kind of result (400 for a win, 200 for a draw, 100 for a defeat or 0 for a forfeit in an official competition).

But I also count the match venue (0 or 25 at home according to the opponent from the continent or not, 25 in an other country of its own continent, 50 on neutral ground, 75 in a country of the continent of its opponent, 100 or 75 away according to the opponent), the number of scored points and the difference between the number of scored points and the number of scored points by the opponent.

Finally, I add a bonus for the World Cup and the Olympic Games (50 in qualifying, 100 in final phase, 150 in play offs and 200 in the final).

I establish then an average of the points obtained as indicated previously in every match of the day.

The points number after the day is equal to the sum of 20%, 25% or 33% of this day average and, respectively, 80%, 75% and 67%  of the points number before the day.

The choice of the percentage depends on the kind of competition : 20% for a whole local tournament, 20% in pools of an international tournament (25% in final phases), 25% for the whole qualifications in RWC or Olympics, 25% in pools for an World Rugby Series tournament (33% in final phases) and 25% for every pool match of RWC and Olympics (33% in final phases).

This complex method allows to take less into account surprises and requires regularity in performance to progress. Besides, it favors countries the level of which improves by often playing to the detriment of those who play few, the number moreover decreasing in 2% each year. But it also allows to value teams which take part in the most important competitions.

Other rankings

If there are several known international Men’s XV’s rankings (World Rugby’s official rankings, mine, RugInt, rugbyredefined, WRR, Roon Ba...), if there is at least 3 for the Women’s XV’s (World Rugby’s official, mine, Roon Ba) and if there is now at least 2 for Men’s Sevens (mine since august 2016 based on tournament results and not individual matches, Roon Ba announced in October 2012 and on line since january 2020), this ranking was the first one for Women’s Sevens Rugby, before Roon Ba’s, realized on September 2012’s end with a similar method for 50 various sports (80 now) and disappeared in November 2012 to come back in January 2020 with, in July 2021, 142 countries.

Thanks

To present this Women’s Sevens ranking on July 23rd 2012, I worked about 2 years to compile the data, mainly  from en.wikipedia (special thanks to John Birch from ScrumQueens), to estimate with adjustments the unavailable results and especially to realize multiple tests which allowed me to validate the method.

Thanks too to Quentin, to Helen, to "Ilgorgo" and to all the others members of the closed in April 2015 forum of the former FIRA-AER (Rugby Europe), for all the additional written news, and please keep sharing them somewhere else !

 

Serge Piquet - July 2012 / November 2021

Publié dans CLASS. ET RECORDS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article