Coupe du monde 2007 de rugby à XV (hommes) - Information

Publié le par Serge Piquet

 

La mise à jour des résultats de la Coupe du monde 2007 de rugby à XV masculin, qui s’est tenue du vendredi 7 septembre au dimanche 20 octobre, est intervenue directement dans le corps des articles déjà publiés (records et classements chronologiques, par compétitions et par pays) et n’a donc pas fait l’objet de nouveaux articles.

 

Question pronostics, si je ne m’étais pas vraiment mouillé, ce n’était pas très brillant.

 

A la veille de la compétition, les classements auraient selon moi dû être les suivants :
Poule A : 1 Af'Sud 4 victoires, 2 Angleterre (ou Samoa) 3 vict., 3 Samoa (ou Angleterre) 2 vict., 4 Tonga (ou USA) 1 vict., 5 USA (ou Tonga) 0 victoire.
Poule B : 1 Australie 4 victoires, 2 Galles 3 vict., 3 Fidji (ou Canada) 2 vict., 4 Canada (ou Fidji) 1 vict., 5 Japon 0 victoire.
Poule C : 1 Nouv.Zélande 4 victoires, 2 Écosse (ou Italie) 3 vict., 3 Italie (ou Écosse) 2 vict., 4 Roumanie 1 vict., 5 Portugal 0 victoire.
Poule D : 1 France (ou Argentine ou Irlande) 4 victoires, 2 Argentine (ou Irlande ou France) 3 vict., 3 Irlande (ou Argentine ou France) 2 vict., 4 Géorgie 1 vict., 5 Namibie 0 victoire.

Bilan, poule A, derrière l'Afrique du Sud, l'Angleterre n'était pas sûre pour moi de sortir face aux Samoa. On a vu que ce sont les Tonga qui ont été son adversaire le plus coriace.

Poule B, l’Australie semblant intouchable, je ne croyais pas (à tort) à un miracle des Fidji contre le Pays de Galles (ou du Canada mais il a été plus faible que prévu).

Poule C, le match du 29/9 entre l'Écosse et l'Italie aurait dû valoir son pesant de cacahuètes (il a été triste, surtout pour les transalpins qui ont laissé là passer leur chance), les All Blacks étant hors concours.

Quant à la Poule D, c'était vraiment la poule de la mort avec 3 équipes qui se valaient au départ, même si la France (qui bénéficiait de l'avantage du public) émergeait un peu. Mais les derniers résultats face à l'Irlande (+ 3 dans le tournoi à la dernière minute) et l'Argentine (+ 1, après 4 défaites successives) n’étaient guère probants.

Le match d’ouverture du vendredi 7 devait nous en dire plus et ce fut le cas. Si elle était sortie 1ère, il n’y aurait eu aucun problème en quarts contre l'Écosse ou l'Italie. Le gros morceau suivant aurait été l'Afrique du Sud en demies, les All Blacks (ou l'Australie) en finale. Sortant 2ème, c’étaient les Blacks dès les quarts ! Et si elle avait fait 3ème (ce qui pouvait arriver mais l’Irlande est complètement passée à travers), alors la messe était dite... et on aurait soutenu (à raison) l'Argentine (d'autres latins, quoi, contre les anglo-saxons).

 

 

Côté commentaires, voilà ceux que j’ai fournis dans le journal d’une association en novembre 2007 :

« Au-delà de la déception légitime de retrouver les Bleus de Chabal à la 4ème place de leur Coupe du Monde, on retiendra surtout de la compétition une inouïe ferveur populaire, des stades pleins sans incidents sérieux et toutes les vertus propres à ce sport.
Citons par exemple la joie de jouer des équipes du Pacifique Sud qui ont apporté toute leur fraîcheur, le match de… football remporté 2 à 1 par les amateurs portugais contre les pros all blacks à l’issue du plus gros écart du tournoi (13 à 108), l’extraordinaire solidarité de la défense de l’équipe de France contre ces mêmes néo-zélandais qui restent pourtant la meilleure équipe du monde, la fraternité incroyable qui régnait entre les joueurs argentins qui ont fermé tant de portes à nos français et, enfin, la communion de la victoire finale de l’Afrique du Sud, portant en triomphe son chef de l’état, noir, avec le meilleur buteur, blanc, et le meilleur marqueur d’essais, métis.
Ce sont bien là les valeurs du rugby, dont l’école est celle de la vie (sans les autres, tu n’es rien). On en redemande dans 4 ans. En attendant, sur tous les terrains du monde, ces esprits sains dans des corps sains valent bien quelques maillots déchirés et quelques bleus. »

 

 

Serge Piquet - Septembre 2007 / Février 2008

 

Publié dans INFOS COUPES RUGBY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article