Coupe du monde 2023 de rugby à XV (hommes) - Information

Publié le par Serge Piquet

 

La 10ème Coupe du Monde de rugby à XV masculin se déroulera en 2013 en France, comme cela a été décidé le 15 novembre 2017 (LIEN).

 

Les 12 pays qualifiés d’office sont la France (pays organisateur et quart de finaliste de l’édition 2019), l’Afrique du Sud (champion 2019), l’Angleterre (finaliste), la Nouvelle-Zélande et le Pays de Galles (demi-finalistes), l’Australie, la France, l’Irlande et le Japon (quarts de finalistes) ainsi que l’Argentine, l’Écosse, les Fidji et l’Italie (3èmes de poules).

Le 8 juin 2020, World Rugby a annoncé le processus des qualifications continentales qui, compte tenu officiellement de la crise sanitaire liée à la Covid-19, réduit considérablement le nombre de nations engagées. Ce processus a même été resserré après un communiqué du 16 décembre 2020.

Qualifications 2023

 

En Afrique, le qualifié (Afrique-1) sera le vainqueur de l'Africa Cup de 2022 organisée par Rugby Afrique, le finaliste allant en repêchage (Afrique-2).

Comme on pouvait l’imaginer, l'organisation annoncée en janvier 2021 correspond à celle de l'Africa Cup 2020 annulée, avec 12 pays regroupés en 4 poules de 3 en juillet 2021 au Kenya, en Côte d’Ivoire (et non plus en Namibie pour raisons sanitaires), en Ouganda et au Zimbabwe (et non plus en Tunisie pour raisons sanitaires), suivies de quarts de finales (une nouveauté avec 2 qualifiés par poule au lieu d'1), demi-finales et de la finale en juillet 2022.

Y participent 11 des 12 pays engagés en 2020 : la Côte d'Ivoire, le Kenya, Madagascar, la Namibie, l'Ouganda, le Sénégal, la Tunisie, la Zambie et le Zimbabwe ainsi que, pour la première fois, l'Algérie et le Ghana, mais pas le Maroc (voir ci-après).

Virtuellement, avec 8 équipes qualifiées d'office pour l'Africa Cup 2020, les éliminatoires de 2019 pour déterminer les 4 équipes restantes pouvaient s'afficher comme les premiers matches qualificatifs pour 2023 (ils étaient en tout cas annoncés comme tels) et ont vu disparaître le Botswana, l'Ile Maurice, le Nigéria et, pour la première fois, le Rwanda, avec une première rencontre le 23 novembre 2019 entre le Ghana et le Botswana (suivie le même jour d'un match Côte d'Ivoire-Rwanda).

Le Maroc, engagé en 2020, étant sous le coup d'une suspension, la douzième place a été attribuée lors d’un tournoi qui s’est tenu en juin 2021 au Burkina Faso (qualifié qui n’avait jamais participé) avec le Burundi (pour la première fois également) et le Cameroun. Le Nigéria (prévu mais forfait), le Maroc (présent en 2019), le Botswana, l'Ile Maurice et le Rwanda (voir ci-dessus) ainsi que l’Eswatini (ex-Swaziland présent en 2011) n’ont finalement pas été retenus.

Les huit qualifiés pour les quarts de 2022 sont l’Algérie, le Burkina Faso, la Côte d‘Ivoire, le Kenya, la Namibie, l’Ouganda, le Sénégal et le Zimbabwe.

N’ont donc pas participé le Bénin, le Congo, la RD Congo, l’Égypte, le Gabon, la Guinée, le Lesotho, la Libye, le Mali, la Mauritanie, Mayotte, le Niger, la République Centrafricaine, la Réunion, la Sierra Léone, la Tanzanie, le Tchad et le Togo (qui n'ont eux non plus jamais participé).

 

En Amériques, les qualifiés (Amériques-1 et Amériques-2) devaient être les deux premiers d'un tournoi qualificatif prévu en septembre 2022, le troisième allant en repêchage (Amériques-3) qui, sauf une organisation spécifique des deux fédérations continentales, Rugby North Americas pour l'Amérique du Nord et les Caraïbes et Sudamerica Rugby pour l'Amérique Centrale et du Sud, aurait correspondu au championnat d'Amérique qui regroupe 5 pays, à savoir, outre l'Argentine A non concernée, le Brésil, le Canada, le Chili, les États-Unis et l'Uruguay.

Le processus a été complètement changé en décembre 2020 : le qualifié Amériques-1 a été le vainqueur (l'Uruguay) d'un match aller-retour en octobre 2021 entre le premier du championnat RAN 2021 (qui s'est résumé au vainqueur d'une double confrontation Canada-États-Unis en septembre, soit les États-Unis) et l'Uruguay, premier du championnat SA 2021 en juillet en Uruguay où ont participé les vainqueurs des qualifications opposant en juin le Brésil (gagnant) au Paraguay et en juillet le Chili (promu sans jouer) à la Colombie (le match a été annulé en raison de 3 cas de Covid-19 côté Colombien).

Le perdant (les États-Unis) de cette confrontation affrontera alors en 2022 en aller-retour le gagnant (le Chili) d'un match aller-retour en octobre 2021 entre les seconds des championnats RAN (le Canada) et SA (le Chili), pour obtenir la place de qualifié Amériques-2 pour le vainqueur et de la place en repêchage (Amériques-3) pour le vaincu.

Ne participent pas les Bahamas, la Barbade, les Bermudes, l'Équateur, le Guatemala, Guyana, les Iles Cayman, la Jamaïque, le Mexique, le Pérou, Saint-Vincent et les Grenadines, Trinidad et Tobago et le Venezuela (présents en 2019), le Costa Rica (pressenti en 2015), Sainte-Lucie (présent en 2007), la Bolivie, Cuba, Curaçao, l’El Salvador, la Guadeloupe, la Guyane Française, le Honduras, les Iles Turks et Caicos, les Iles Vierges Américaines, les Iles Vierges Britanniques, la Martinique, le Nicaragua, le Panama, Puerto-Rico, la République Dominicaine, Saint-Kitts et Nevis et Saint-Martin (qui n'ont jamais participé).

 

En Asie, le vainqueur de l'Asia Championship 2021 (Asie-1) ira en barrage Asie-Pacifique.

Avec l'annulation du Championship 2020 et l'absence de barrage d'accession avec la Division 1, elle aussi annulée et composée en 2020 et 2021 des Émirats Arabes Unis, des Philippines, de Singapour et du Sri Lanka (qui ne participent pas car Asia Rugby n'a pas prévu de changement), 3 pays seulement entreront en compétition en janvier et février 2022 (et non plus en novembre 2021 sur un lieu unique ni en mai-juin 2021 en allers-retours) : la Corée du Sud, Hong Kong (hôte) et la Malaisie.

Outre les quatre pays précités, ne participent pas Guam, le Kazakhstan, l'Ouzbékistan et la Thaïlande (présents en 2019), la Chine, l’Inde, l’Indonésie, l’Iran, le Pakistan et Taïwan (présents en 2015) ainsi que l’Arabie Saoudite, le Bahreïn, Brunei, le Cambodge, la Jordanie, le Kirghizstan, le Koweït, le Laos, le Liban, Macao, la Mongolie, Oman, la Palestine, le Qatar, la Syrie et le Timor Leste (qui n'ont jamais participé).

 

En Europe, les qualifiés (Europe-1 et Europe-2) seront les deux premiers du Championship 2021-2022 (et non plus seulement 2022), le troisième allant en repêchage (Europe-3).

Avec la fin prématurée des compétitions 2020, notamment dans les conférences et de l'absence de possibilité d'accession au Trophy, 12 nations seulement devaient entrer en compétition, à savoir celles engagées dans le Championship 2021 et le Trophy 2020-2021 organisés par Rugby Europe (l'Allemagne, la Belgique, l'Espagne, la Géorgie, la Lituanie, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la Roumanie, la Russie, la Suisse et l'Ukraine).

Si le premier match du Trophy (donc premier match officieux de la compétition) était même prévu le 24 octobre 2020 entre la Lituanie et l'Ukraine, suivi le 31 par un Ukraine-Pologne, les deux matches ont reportés le 20 octobre en raison de la Covid-19 et la compétition a été ultérieurement suspendue par Rugby Europe.

On sait donc depuis décembre 2020 que c'est bien le Championship qui sera la seule compétition pour les qualifications Européennes, mais sur la double saison 2021-2022, avec seulement sept nations en lice (officiellement six) : l'Espagne, la Géorgie, le Portugal, la Roumanie et la Russie, ainsi que la Belgique ou les Pays-Bas qui se sont affrontés en match de barrage en juin 2021 pour la sixième et dernière place (obtenue par les Pays-Bas).

Les qualifications à la Coupe du Monde 2023 ont donc commencé officiellement le 6 mars 2021 avec un match entre la Russie et la Roumanie (18-13), suivis d'une rencontre entre le Portugal et la Géorgie (16-29).

Outre l’Allemagne, la Lituanie, la Pologne, la Suisse et l’Ukraine (présentes en 2019), ne participent pas l’Andorre, l'Autriche, la Bosnie-Herzégovine, Chypre, la Croatie, le Danemark, l'Estonie, la Finlande, la Hongrie, Israël, la Lettonie, le Luxembourg, Malte, la Norvège, la Serbie, la Slovénie, la Tchéquie et la Turquie (eux aussi présents en 2019), la Bulgarie et la Grèce (présents en 2015), l’Arménie (forfait en 2015), Monaco (présent en 2003) ainsi que l’Albanie, l’Azerbaïdjan, le Belarus, Gibraltar, Guernesey, l’Ile de Man, l’Islande, Jersey, le Liechtenstein, le Monténégro et la Slovaquie (qui n'ont jamais participé).

 

En Océanie, le qualifié (Océanie-1, Samoa) a été le vainqueur d'une double confrontation en juillet 2021 entre les Samoa et les Tonga, le vaincu affrontant dans la foulée le vainqueur de l'Oceania Cup 2021 pour aller (Océanie-2, les Tonga) en barrage Asie-Pacifique, avec tous les matches en Nouvelle-Zélande.

Concernant l'Oceania Cup (organisée par Oceania Rugby), le tournoi devait avoir lieu en juin 2021 en Papouasie-Nouvelle-Guinée avec l’Ile Niue, les Iles Cook, les Iles Salomon et Tahiti  mais il a été annulé le 30 avril en raison de la Covid-19, accordant la place qualificative au pays le mieux classé au classement World Rugby, à savoir les Iles Cook.

Ne devaient pas non plus participer les Samoa Américaines (forfait en 2015), le Vanuatu (présent en 2011) ainsi que Hawaii, les Mariannes du Nord, la Nouvelle-Calédonie, Tokelau, Tuvalu et Wallis et Futuna (qui n'ont jamais participé).

 

Le barrage Asie-Pacifique verra un qualifié (Asie-Pacifique-1), à savoir le vainqueur d'un en match aller (et non plus aller-retour) opposant Océanie-2 (Tonga) à Asie-1, le vaincu (Asie-Pacifique-2) allant en repêchage.

 

Le repêchage, prévu en novembre 2022 et qui verra le dernier qualifié, aura lieu sous forme d'un tournoi regroupant Afrique-2, Amériques-3, Asie-Pacifique-2 et Europe-3.

 

Enfin, les phases finales, à jouer dans 9 stades connus depuis novembre 2017 et qui débuteront le 8 septembre 2023, regrouperont comme habituellement 4 poules de 5 pays (pays classés en 5 rangs de 4 pays selon les résultats 2019 et non plus leur classement actuel lors du tirage au sort prévu le 14 décembre 2020 à Paris, comme annoncé le 2 octobre par World Rugby), suivies des quarts, demies, petite finale et finale le 21 octobre 2019.

Aux rangs 1 se trouvent ainsi les demi-finalistes 2019, l'Afrique du Sud (1), la Nouvelle-Zélande (2), l'Angleterre (3) et le Pays de Galles (6), suivies aux rangs 2 par les quarts de finalistes 2019, l'Irlande (4), l'Australie (7), la France (5) et le Japon (9) ainsi qu'aux rangs 3 par les troisièmes de poule 2019, l'Écosse (8), l'Argentine (10), les Fidji (11) et l'Italie (14). On trouve ensuite aux rangs 4 l'Océanie-1, l'Europe-1, l'Amériques-1 et l'Asie-Pacifique-1 (barragiste entre Asie-1 et Océanie-2) et aux rangs 5 l'Afrique-1, l'Europe-2, l'Amériques-2 et le Repêché (tournoi entre Afrique-2, Amériques-3, Asie-Pacifique-2 et Europe-3).

Le tirage au sort a donc donné, en poule A, la Nouvelle-Zélande, la France, l'Italie, Amériques-1 (l'Uruguay) et Afrique-1, en poule B, l'Afrique du Sud, l'Irlande, l'Écosse, Asie-Pacifique-1 et Europe-2, en poule C, le Pays de Galles, l'Australie, les Fidji, Europe-1 et Repêché, et en poule D, l’Angleterre, le Japon, l’Argentine, Océanie-1 (les Samoa) et Amériques-2. Le calendrier a quant à lui été dévoilé le 26 février 2021.

 

 

 Serge Piquet – Novembre 2019 / Novembre 2021

 

 

Publié dans INFOS COUPES RUGBY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article