Coupe du monde de rugby à XV (hommes) - Qualifications 2019 - Fiches techniques

Publié le par Serge Piquet

 

Zone Afrique

 

Tour 1A1 - Africa Cup 2016 Division 1B - Poule 1

 

26/6, à 22h : Tunisie 43-10 Botswana (MT 26-3) au stade Mustapha Ben Jennet de Monastir. Arbitre : M. Mané (Sénégal) avec MM. Praderie (France) et Cap (Kénya) + MM. Hassayoun, Mohamed, Jelti et Ben Said (Tunisie). Temps correct, 1.000 spectateurs.

Tunisie : Kherfani - Jabri (Shems 60), Gmir (c), Ourhani (Hadi 61), Chelly - Gafsi Mohamed, Achref Dhif (Khalfi 60) - Essid, Ayed (CJ 34, Mechri 56), Zegdane - Ben Abderrahmen (Ben Abdallah 59), Mbarki (Ben Hamida 49) - Aouadi (Mliss 47), Khanfous, Ben Hamouda (Chargui 41, CJ 71). Hedi (coach).

Botswana : Motlogelwa - Lesothlo, Babbage (CJ 56), Mogotsi, Molefhi (Patrick Dent 32) - H.Botha (Pelaelo 74), Harris - Nkonjera (Debula 61), Landsberg, McGann (Masalila 60) - Ngaka (Matenanga 18), Eddy Ernest Mothusi - Chiche (Malesu 74), Maifala (Ndlovu 79), Mohutsiwa (T.Warburton 56).

>>>>> Tunisie : 7 essais et 4 transformations, Botswana : 1 essai transformé et 1 pénalité. 5 E Jabri 5-0, 13 E Gafsi Mohamed T Kherfani 12-0, 16 P H.Botha 12-3, 19 E Chelly T Kherfani 19-3, 27 E Ben Hamouda T Kherfani 26-3 - 42 E Maifala T H.Botha 26-10, 54 E Jabri 31-10, 59 E Gmir 36-10, 66 E Gafsi Mohamed T Shems 43-10.

Large victoire des locaux sur le Botswana qui ne doit pas perdre de plus de 27 points face à la Côte d’Ivoire pour continuer sa course en éliminatoires 2019.

 

29/6, à 16h : Côte d’Ivoire 20-13 Botswana (MT 8-5) au stade Mustapha Ben Jennet de Monastir (Tunisie). Arbitre : M. Cap (Kényal) avec MM. Praderie (France) et Mané (Sénégal) + MM. Haykel, Chiheb, Jelti et Ben Said (Tunisie). Temps correct, 800 spectateurs.

Côte d’Ivoire : Youzan - Anzia, Gnirigba, Dembele, Djabate - Kossé, Kohon - Zamble, P.Diallo (Brou 75), Koné - Yassi (A.Traoré 70), N’Da - Gbapo (Yeo 45), Konaté (Dosso 54), Aka (Cherif 64). Adopo (coach). Eba, Edan, Silue (non entrés).

Botswana : Motlogelwa (Patrick Dent 74) - Lesothlo, Babbage, Mogotsi (Pelaelo 41), Molefhi - H.Botha, Harris - Nkonjera, Landsberg, McGann (Matenanga 54) - Ngaka (Malesu 41), Eddy Ernest Mothusi (Masalila 75) - Chiche, Maifala (Ndlovu 41), Mohutsiwa (T.Warburton 68). Debula (non entré).

>>>>> Côte d’Ivoire : 3 essais dont 1 transformé et 1 pénalité, Botswana : 2 essais et 1 pénalité. 18 P Kossé 3-0, 28 E P.Diallo 8-0, 30 E Motlogelwa 8-5 - 56 E Yeo 13-5, 65 E Eddy Ernest Mothusi 13-10, 72 E Dembele T Youzan 20-10, 74 P H.Botha 20-13.

Courte victoire des Ivoiriens sur un Botswana qui se maintient en 2B et élimine la Zambie (en poule 2).

 

2/7, à 22h : Tunisie 50-5 Côte d’Ivoire (MT 17-0) au stade Mustapha Ben Jennet de Monastir. Arbitre : M. Praderie (France) avec MM. Mané (Sénégal) et Cap (Kénya) + MM. Heykel, Yacoubi, Jelti et Ben Said (Tunisie). Temps correct, 3.000 spectateurs.

Tunisie : Shems (Hadi 77) - Jabri, Gmir (c), Kherfani, Chelly- Gafsi Mohamed (Hadidene 70), Achref Dhif (Khalfi 60) - Essid (Mbarki 66), Zemzem (CJ 25, Mliss 35), Zegdane - Ben Abderrahmen (Mechri 70), Ben Hamida (CJ 43) - Aouadi (Ben Abdallah 57), Khanfous, Chargui (Ben Hamouda 60). Hedi (coach). Reste du squad : Ayed, Ourhani.

Côte d’Ivoire : Youzan - Anzia, Gnirigba (Eba ou Edan 41), Dembele, Djabate -  Kossé, Kohon - Zamble (Silue 77), P.Diallo, Koné (Yeo 54) - Yassi (A.Traoré 62), N’Da (CJ 76) - Gbapo (Cherif 48), Konaté (Dosso 48), Aka (Brou 77). Adopo (coach).

>>>>> Tunisie : 7 essais dont 6 transformés et 1 pénalité, Côte d’Ivoire : 1 essai. 11 P Shems 3-0, 24 EP (Chargui) T Shems 10-0, 31 E Gmir T Shems 17-0 - 45 E Achref Dhif T Shems 24-0, 49 E Jabri T Shems 31-0, 52 E Shems 36-0, 63 E Mliss T Shems 43-0, 70 E Anzia 43-5, 78 E Chelly T Kherfani 50-5.

Large victoire des Tunisiens sur les Ivoiriens qui va les conduire au barrage avec le Sénégal pour l’accession à la 1A.

 

Tour 1A2 - Africa Cup 2016 Division 1B - Poule 2

 

12/6, à 15h : Madagascar 24-15 Zambie (MT 7-5) au stade Mahamasina d’Antananarivo. Arbitre : M. Cauquil (Réunion) avec MM. Ozoux (Ile Maurice) et Selhako (Afrique du Sud) + MM. Naçabal (Réunion), Omwela (Kénya) et Rafalimanana (Madagascar). Temps chaud et sec, terrain correct, environ 20.000 spectateurs.

Madagascar : Razafindranaivo - Ralaimidona, Ramangalahy (Rafararano 8-20, 41), Rakotoarimanana, Hery (Rasoanaivo 41) - Rakoto Harison (c), Hajaniaina (Randriambololona 58) - Rabemananjara, Randrianarisoa, Randriamanantena - Razafindratsima (Rakotobe 41) - Randrianambinina, Rakotoarivelo, Randrianomanana. Mboazafy (coach). Randriatiana (manager). Garcia Jean, Ramanamijery, Ratsimandresy, Ratsimarison (non entrés). Reste du squad : Rabearilala, Ramaromiantso, Rambolarisoa, Ranaivoson.

Zambie : Nyangu (Mushota 76) - Mumba (Lishika 79), Musonda (Kasuba 57), Kalumba, Kombe - Kaushiku (Muhosa 76), Daka - Mutembo (c), Chapoya, Kamanga (CJ 78) - Kashimoto (Kanyama 79), Chibwe - Chansa (K.Chisimba 57), Musukwa, Summertone. M.Chisimba (coach), Nyirenda (manager). Hamayuwa, Malimpenga (non entrés). Reste du squad : Chibale, Kampindu, Mbaza, Samwika, Zulu.

>>>>> Madagascar : 3 essais transformés et 1 drop, Zambie : 2 essais dont 1 transformé et 1 pénalité. 11 E Rabemananjara T Rakoto Harison 7-0, 31 E Chansa 7-5 - 42 E Hery ou Ralainidona T Rakoto Harison 14-5, 50 E Kombe T Kaushiku 14-12, 55 E Rakotoarimanana T Rakoto Harison 21-12, 62 P Kaushiku ou Kombe 21-15, 67 D Rakotoarimanana 24-15.

Difficile victoire des locaux en match d’ouverture des qualifications pour 2019 face à des Zambiens accrocheurs.

 

15/6, à 15h : Zambie 3-54 Sénégal (MT 3-16) au stade Mahamasina d’Antananarivo (Madagascar). Arbitre : M. Ozoux (Ile Maurice) avec MM. Cauquil (Réunion) et Selhako (Afrique du Sud) + MM. Naçabal (Réunion), Omwela (Kénya) et Rafalimanana (Madagascar). Temps nuageux, terrain correct, environ 10.000 spectateurs.

Zambie : Nyangu - Mumba, Kombe (Mushota 58), Kalumba, Lishika - Kaushiku, Daka (Muhosa 7) - Kamanga (Musonda 46), Chapoya, Mutembo (c) - Kashimoto, Chibwe (Kanyama 45) - Chansa (K.Chisimba 51), Musukwa (Kasuba 51), Summertone (Hamayuwa 68). M.Chisimba (coach), Nyirenda (manager). Malimpenga (non entré).

Sénégal : Sargos - M.N’Diaye (M.Mendy 67), M.Diarra, Folliot, GP.Mendy (S.Traoré 58) - Desjardin (Samb 59), Kane - M.Samba (c), A.Fofana, F.Mendy (Faye 64) - Sall (Karaba 44), Gomis (Signaté 47) - Sy, Tessier, J.Fickou (O.N’Diaye). Loppy, Foucras (coaches), M.Fofana (manager). Sakho (non entré). Reste du squad : Bezo, Camara.

>>>>> Zambie : 1 pénalité, Sénégal : 7 essais dont 5 transformés et 3 pénalités. 2 P Folliot 0-3, 5 E M.Samba T Folliot 0-10, 11 P Kaushiku 3-10, 25 P Folliot 3-13, 30 P Folliot 3-16 - 42 E A.Fofana T Folliot 3-23, 49 E M.Diarra T Folliot 3-30, 56 E GP.Mendy T Folliot 3-37, 66 E J.Fickou 3-42, 76 E O.N’Diaye T Folliot 3-49, 79 E Samb 3-54.

Les Sénégalais ont mis une mi-temps avant de s’imposer brillamment et définitivement face à des Zambiens fatigués qui ont perdu tôt leur demi de mêlée et vont devoir attendre les points et le goal average du 3ème de la poule 1 pour savoir s’ils sont éliminés ou non pour 2019.

 

19/6, à 15h : Madagascar 24-30 Sénégal (MT 7-15) au stade Mahamasina d’Antananarivo. Arbitre : M. L.Van der Merwe (Afrique du Sud) avec MM. Cauquil (Réunion) et Indoudine (Mayotte) + MM. Naçabal (Réunion), Omwela (Kénya) et Rafalimanana (Madagascar). Temps chaud et sec, terrain correct, 25.000 spectateurs.

Madagascar : Razafindranaivo - Ralaimidona, Rasoanaivo, Rakotoarimanana, Ranaivoson - Rakoto Harison (c), Rafararano -  Rabemananjara (Rakotobe 61), Rambolarisoa (Ratsimarison 68), Randriamanantena - Randrianarisoa, Ramaromiantso - Ramanamijery (CJ 5, Randrianambinina 16), Ratsimandresy, Randrianomanana. Randriambololona (entré). Mboazafy (coach). Randriatiana (manager). Reste du banc : Garcia Jean, Hery, Rakotoarivelo, razafindratsima.

Sénégal : Sargos - Samb, M.Diarra (M.N’Diaye 51-56), Folliot, GP.Mendy - Desjardin, Kane - Signaté (Gomis 19, Karaba 77), A.Fofana, F.Mendy (Camara 70, CJ 74) - Sall, Samba (c) - S.Traoré, Sakho, O.N’Diaye (J.Fickou 32-54). Reste du banc : Bezo, Faye, Tessier.

>>>>> Madagascar : 4 essais dont 2 transformés, Sénégal : 4 essais  dont 2 transformés, 1 pénalité et 1 drop. 7 E Fofana T Folliot 0-7, 20 E Rakotoarimanana T Rakoto Harison 7-7, 29 D Sargos 7-10, 39 E J.Fickou 7-15 - 45 E Ralaimidona 12-15, 50 P Folliot 12-18, 54 E Randriambololona  T Rakoto Harison 19-18, 60 E Gomis T Folliot 19-25, 65 E M.Diarra 19-30,  67 E Rambolarisoa 24-30.

Match serré qui voit la victoire d’un Sénégal plus inspiré que les Malgaches, les deux équipes continuant leur course vers 2019, le Sénégal pouvant encore accéder prochainement à la Division 1A en rencontrant le vainqueur de la poule 1.

 

Tour 1A - Africa Cup 2016 Division 1B - Finale

 

2/7, à 15h : Tunisie 14-15 Sénégal (MT 6-6) au stade olympique Mustapha Ben Jennet de Monastir. Arbitre : M. Cap (Kénya) avec MM. N’Dri Kan (Côte d’Ivoire) et Saadine (Maroc) + MM. Hamrouni, Slim, Jelti et Ben said (Tunisie). Temps ensoleillé, bon terrain, 5.000 spectateurs.

Tunisie : Shemseddine - Kherfani, Chelly, Gmir (c), Jabri - Nejeddine (CJ 79), Achref Dhif - Taieb, Essid, Zegdane - Ben Abderrahmen, Ben Hamida (Nasereddine 50) - Mliss (Aouadi 41), Ben Khanfous, Chargui (CJ 56, Zemzem 66). Hedi (coach). Ben Abdallah, Ben Hamouda, Hadidene, Hamdi, Werhani (non entrés).

Sénégal : Samb - Danfa Kha (Barry 4), M.Diarra, Folliot, GP.Mendy - Boyer, Kane (CJ 52) - F.Mendy (CJ 20, Silla 58), A.Fofana, PC.N’Diaye (Karaba 62) - A .Gomis (Sall 41), O.Sy - M.Sy (S.Traoré 41), Sakho (Tessier 17, M.Sy 70)), Laporte (O.N’Diaye 41 CJ 79). Diao (non entré).

>>>>> Tunisie : 1 essai et 3 pénalités, Sénégal : 5 pénalités. 6 P Folliot 0-3, 22 P Shemseddine 3-3, 32 P Shemseddine 6-3, 37 P Folliot 6-6 - 47 P Folliot 6-9, 57 P Folliot 6-12, 69 E Jabri 11-12, 74 P Shemseddine 14-12, 80+ P Folliot 14-15.

La victoire, acquise sur une pénalité sans doute discutable après une bagarre générale déplorable de plusieurs minutes et alors que tout le monde, y compris Rugby Afrique, croyait terminé un match déjà très heurté, a souri aux rudes Sénégalais qui rejoignent ainsi l’échelon supérieur pour 2017 aux dépends de leurs hôtes Tunisiens, fébriles sur et en-dehors du terrain à l’image de l’absence de tee sur une pénalité tapée finalement en drop et manquée, à moins que la division 1A ne passe de 4 à 6 pays l’an prochain, incluant ainsi les deux équipes.

 

Tour 1B - Africa Cup 2016 Division 1C

 

10/7, à 17h : Maroc 68-3 Ile Maurice (MT 36-0) au stade du Club Olympique COC de Casablanca. Arbitre : M. Attalah (France) avec MM. Haykel et Garchi (Tunisie) + MM. Yapo (Côte d’Ivoire), Aref, Afatmi et Tirari (Maroc). Temps et terrain corrects, 1.700 spectateurs.

Maroc : Brichet - Jaoudat (Riad el Fath 62), Jelti (Mimi 58), Jadiri, Rguibi Idrissi - Achahbar (Ouajdi 54), Akarmoudi - Braille (Hamdane 50), Arabat, Ab.Boutaty (c) (Gueddouri 64) - Boujouala, Loukrassi - Akkaoui (Ac.Boutaty 51), Boudjema (Potelle 51), Bousseta (Abachri 51). Sousbie (coach). Reste du squad : Moussaoui.

Ile Maurice : Bourgault du Coudray - Noël (Swaney 41), Rivalland (Bouic 72), Braunecker, Raggoo - Bernajusang (Leclezio 45), Montocchio - R.Couve, GF.Lamusse (Lebreton de la Vieuville 56),  T.Couve (Mayer 41) - Marie (Vydelingum Balagen 60), Lenoir - de Fleuriot de la Colinière (Bhollah 68), P.Lamusse (c) (L’Eveillé 68), Bhollah (L’Effronté 56). Blazy, Bax (coaches), Bradshaw (manager). Reste du squad : Gervel, Sauzier.

>>>>> Maroc : 12 essais dont 4 transformés, Ile Maurice : 1 pénalité ou 1 drop. 7 E Achahbar T Brichet 7-0, 10 E Achahbar T Brichet 14-0, 13 E Arabat 19-0, 15 E Rguibi Idrissi T Brichet 26-0, 28 E Jadiri 31-0, 35 E Arabat 36-0 - 41 E Rguibi Idrissi 41-0, 48 E Boudjema 46-0, 64 E Arabat T Brichet 53-0, 66 E Riad el Fath 58-0, 70 E Abachri 63-0, 77 E Rguibi Idrissi 68-0, 80 P Montocchio 68-3.

Large domination des Marocains qui éliminent quasiment (mais pas mathématiquement) leurs adversaires Mauriciens.

 

13/7, à 17h : Nigéria 31-21 Ile Maurice (MT 10-6) au stade du Club Olympique COC de Casablanca (Maroc). Arbitre : M. Garchi (Tunisie) avec MM. Haykel (Tunisie) et Attalah (France) + MM. Yapo (Côte d’Ivoire), Kouika, Labhioui et Tirari (Maroc).  Beau temps, 1.000 spectateurs.

Nigéria : Iheme (Afam 58) - Ogar, Okafor, Samaila, Jatto - Lapido, Omoragieva (CJ 42) - Ekpo (Okere 73), Ufoma, Ayinla - Sani (Kura 69), Wilson - Alaeto, Isa (Aniedi 63), Akeju (Fasimoye Olatunji 73). Juries (coach). Oche, Oladele, Oduola (non entrés). Reste du squad : Olawale, Mogaji, Mukuro.

Ile Maurice : Bourgault du Coudray - Swaney (Bouic 45), Rivalland, Braunecker (Noël 79), Raggoo (Sauzier 79) - Bernajusang, Montocchio - Mayer (Vydelingum Balagen 75), R.Couve, T.Couve (Lebreton de la Vieuville 65) - Marie (GF.Lamusse 48, de Fleuriot de la Colinière 65), Lenoir - de Fleuriot de la Colinière (Bhollah 41), L’Éveillé, P.Lamusse (c). Blazy, Bax (coaches), Bradshaw (manager). Leclezio (non entré). Reste du squad : Gervel, L’Effronté.

>>>>> Nigéria : 4 essais transformés et 1 pénalité, Ile Maurice : 2 essais dont 1 transformé et 3 pénalités. 2 P Omoragieva 3-0,  6 P Bourgault du Coudray 3-3, 10 E Sani T Omoragieva 10-3, 27 P Bourgault du Coudray 10-6 - 45 E Ogar T Lapido 17-6, 55 P Bourgault du Coudray 17-9, 67 E Bouic 17-14, 70 E Mayer T Bourgault du Coudray 17-21, 75 E Ogar T Omoragieva 24-21, 80 E Jatto T Omoragieva 31-21.

Petite victoire des Nigérians sur les joueurs de l’Ile Maurice, désormais éliminés pour 2019.

 

16/7, à 16h : Maroc 53-10 Nigéria (MT 22-7) au stade du Club Olympique COC de Casablanca. Arbitre : M. Haykel (Tunisie) avec MM. Attalah (France) et Garchi (Tunisie) + MM. Yapo (Côte d’Ivoire), Khadija, Hormat et Tirari (Maroc).  Beau temps, 2.500 spectateurs.

Maroc : Brichet - Jaoudat, Jelti (Mimi 58), Jadiri, Rguibi Idrissi (Riad el Fath 58) - Achahbar, Akarmoudi (Hamdane 45) - Gueddouri (Moussaoui 41), Arabat (CJ 79), Ab.Boutaty (c) - Loukrassi (Ouajdi 61), Boujouala - Akkaoui (Ac.Boutaty 41, CJ 56), Boudjema (Abachri 41), Bousseta (Potelle 41-47). Sousbie (coach). Reste du squad : Braille.

Nigéria : Iheme (Afam 59) - Ogar, Okafor (Omoragieva 80), Samaila, Jatto - Oladele, Ladipo - Ekpo, Ufoma, Ayinla - Sani, Wilson (Kura 41) - Alaeto (Aniedi 68), Isa (CJ 42, CR 79), Fasimoye Olatunji (Akeju 41). Juries (coach). Oche, Oduola. Okere (non entrés).

>>>>> Maroc : 9 essais dont 4 transformés, Nigéria : 1 essai transformé et 1 pénalité ou 1 drop. 17 E Jaoudat 5-0, 25 E Jatto T Oladele 5-7, 29 E Arabat 10-7, 35 EP T Jelti 17-7, 39 E Loukrassi 22-7 - 43 E Jaoudat T Brichet 29-7, 48 E Jaoudat T Brichet 36-7, 51 E Jaoudat T Brichet 43-7,  57 P Oladele 43-10, 69 E Riad el Fath 48-10, 80 E Ab.Boutaty 53-10.

Nouvelle victoire incontestée des Marocains qui retrouvent la division 1B et éliminent les Nigérians des qualifications 2019.

 

Zone Amériques

 

Tour 1A0 - Rugby Americas North - Poule Sud Barrage 2016

 

5/3, à 14h : Saint-Vincent et Grenadines 0-48 Jamaïque (MT 0-24) au terrain de cricket d’Arnos Vale. Arbitre : M. Owens (Pays de Galles) avec MM. Sherwin (Iles Cayman) et Hinckson (Guyana). Temps ensoleillé, terrain correct, 1.000 spectateurs.

Saint-Vincent et Grenadines : Matthews-1 - Matthews-2 (Samuel 65), James, Horne (Morgan 73), Lewis (Bailey 29) - A. Phillips (c) (Morris 48), Kruger - Durrant, Dallaway, Alexander - Alvis, Barnum (Richards 73) - Joyles (Franklyn 73), Nanton, François (Joseph 41). M.Jackson et Cannito (coaches). Tittle (non entré).

Jamaïque : Shae - Creary (Pusey 73), Wade (Walker 36), R.Richards (Dwyer 58), Simpson (Harris 65) - H.Thomas (c), Hylton (CJ 62) - Miller (Scott 58), Grayson, Groves (Alford 65) - Baker (Reid 75), McFarlane - Campbell, Jones (Foga 75) O.Smith. Grayson (coach).

>>>>> Jamaïque : 8 essais dont 4 transformés. 3 E Miller T Groves 0-7, 10 E H.Thomas T Groves 0-14, 22 E Groves 0-19, 35 E O.Smith 0-24 - 49 E R.Richards T Groves 0-31, 59 E Grayson T Scott 0-38 , 67 E Grayson 0-43, 73 E Creary 0-48.

Le match d’ouverture des qualifications pour 2019, dirigé par l’arbitre de la finale 2015, a vu les Jamaïcains présenter un pack trop dominant et des arrières trop véloces pour une équipe locale de Saint-Vincent et des Grenadines qui n’a jamais baissé les bras mais est désormais éliminée.

 

Tour 1A1 - Rugby Americas North - Poule Nord 2016

 

7/5, à 15h, Bahamas 3-39 Mexique (MT 0-7), au stade de rugby Winton de Nassau. Arbitre inconnu.

Bahamas : Charlton - Curry, Deveaux, Beadle, Albury (Armbrister 34) - Baker (Allen 68), Salabie - Lewis (c), Hunter, Woodside - Arthur (Culmer 62), Morrison (Pierre 62-78) - Smith (Carlos 65, CJ 76), Cartwright, Surin (Feaster 77). Roussos (coach). Butler, Kemp (non entrés).

Mexique : Ripoll (Carner 52) - Arredondo (CJ 75), Márquez (Chávez 62), Nadaud (Oliva 71), Samano (Ramirez 62) - Sánchez, A.Rodríguez - Ruiz Luca de Tena (Leboreiro 59), S.Pierre, Reyes - Calderón, Prieto (Castillo 59) - Douek (c) (Gil 71), Loredo, Flegmann (Viñas 71). Duque (coach), Lachica (manager).

>>>>> Bahamas : 1 pénalité, Mexique : 5 essais dont 4 transformés et 3 pénalités. 33 E Samano T Sánchez 0-7 - 42 P Baker 3-7, 48 E Márquez T Sánchez 3-14, 54 P Sánchez 3-17, 60 E Reyes T Sánchez 3-24, 64 P Sánchez 3-27, 66 E Calderón T Sánchez 3-34, 80 E Carner 3-39.

Large victoire des Mexicains, même en bord de mer, acquise après la pause sur des Bahaméens alors dépassés.

 

21/5, à 14h, Mexique 75-10 Bermudes (MT 28-10), au stade de l’université Ibéro-Américaine de Santa Fe à Mexico City. Arbitre : M. Mason (Canada) avec MM. Harrison (États-Unis) et Tejeda (Mexique).Temps lourd, terrain correct.

Mexique : Sánchez - Arredondo (Suro 52), Henning, Nadaud, Márquez (Ramírez 60) - Carner (CJ 37), A.Rodríguez - Ruiz Luca de Tena (Pons 47), S.Pierre, Reyes - Calderón, Prieto (Castillo 53 CJ 66) - Douek (c) (Rico 65), Loredo (Leboreiro 61), Flegmann (Trevino 65). Duque, Nanni (coach), Lachica (manager). Ripoll (non entré). Reste du squad : Chávez, Gil, Samano, Simental, Viñas.

Bermudes : Cole - Perinchief-Leader, AP.Campbell (Caesar 70), Graham (Francis 41), Burgess - Edwards, Healy - Gibson (Howells 41), R.Van der Westhuizen (A.Campbell 47), Greenslade (De Silva 49) - Richards (Stafford 68), Dunkerley (c) - Archibald (La Placa 68), McGlynn, Richardson (Cederio 49). R.Van der Westhuizen (coach).

>>>>> Mexique : 11 essais dont 10 transformés, Bermudes : 1 essai transformé et 1 pénalité. 4 P Edwards 0-3, 10 E Rodriguez T Sánchez 7-3, 15 E Edwards T Cole 7-10,  23 E Henning T Sánchez 14-10, 32 E Henning T Sánchez 21-10, 34 E Arredondo T Sánchez 28-10 - 43 E Nadaud T Sánchez 35-10, 45 E Rodriguez T Sánchez 42-10, 52 E Henning T Sánchez 49-10, 54 E Pons T Sánchez 56-10, 58 E Márquez 61-10, 76 E S.Pierre T Sánchez 68-10, 80 E Pons T Sánchez 75-10.

Le pack des Bermudes, plus lourd et sans doute mal utilisé par des demis tentés par le large, n’a pas suffisamment dans la balance pour pouvoir contrebalancer les attaques Mexicaines, maladroites au début et ensuite très efficaces et qui se placent en parfaite position pour continuer les qualifications pour 2019.

 

21/5, à 18h, Iles Cayman 20-8 Bahamas (MT 15-0), au complexe sportif Truman Bodden de George Town. Arbitre : M. Baum (Bermudes) avec MM. Bastic (États-Unis) et Sherwin (Iles Cayman).

Iles Cayman : Joe.Clark - Tokatokavanua (Wight 19), Wilson, O’Connor, McDermott (Patterson 57) - Shelver, Montgomery - Blair, Kennedy (c) (CJ 60), Lum (P.Westin 41) - Tabuaniwere (Ormond 71), Regnard (CJ 54, Dors 64) - De Vere (Florek 57), Ormond (J.Westin 46, CJ 71), McDonald (Fourie 41 De Vere 74). Brown (non entré).

Bahamas : Charlton - Boodie, Deveaux, Beadle, Albury (Isaacs 59) - Baker, Salabie - Lewis (c), Woodside (Butler 73), Armbrister (Curry 60) - Arthur (CJ 54), Culmer (Hammerton 17, Kemp 67) - Cartwright, Carlos (Blyden 71), Feaster (CJ 79).  Roussos (coach). Allen, Bain (non entrés).

>>>>> Iles Cayman : 3 essais dont 1 transformé et 1 pénalité, Bahamas : 1 essai et 1 pénalité. 10 E Tokatokavanua T McDermott 7-0, 30 P McDermott 10-0, 38 E Ormond 15-0 - 43 E Wight 20-0, 51 E Hammerton 20-5, 63 P Baker 20-8.

Petite victoire des joueurs des Iles Cayman qui éliminent les Bahamas des qualifications pour 2019.

 

4/6, à 16h30, Bermudes 30-13 Bahamas (MT 15-3), au centre national des sports de Devonshire. Arbitre inconnu. Temps mi couvert mi ensoleillé et un peu venteux, terrain correct.

Bermudes : Cole - Francis (Dill 68), Perinchief-Leader, AP.Campbell ou Calow, Burgess - Edwards, Healy - Gibson, R.Van der Westhuizen (A.Campbell 75), Greenslade - Richards (Caines 70), Dunkerley (c) (La Placa 78) - Archibald (Stafford 78), McGlynn (De Silva 59), Richardson (Cedenio 77). R.Van der Westhuizen (coach). Calow ou AP.Campbell (non entré).

Bahamas : Baker - Isaacs (Allen 70, Blyden 70), Kemp, Deveaux, Armbrister - Butler, Bendle - Woodside (c), Knowles, Lewis - Arthur, Hammerton (Bain 68) - Cartwright (Feaster 29), Carlos, Morrison (CJ 70). Roussos (coach). Ferguson (non entré).

>>>>> Bermudes : 4 essais dont 2 transformés et 2 pénalités, Bahamas : 2 essais et 1 pénalité. 16 E Burgess T Edwards 7-0, 21 P Baker 7-3, 30 P Edwards 10-3, 36 E Perinchief-Leader 15-3 - 48 E Knowles 15-8, 54 P Edwards 18-8, 73 E Gibson 23-8, 76 E Burgess T Edwards 30-8, 80 E Kemp ou Arthur 30-13.

En prenant le point de bonus face à une particulièrement faible équipe des Bahamas, les joueurs des Bermudes, dominateurs devant et véloces derrière, mais restés longtemps sous la menace de leurs adversaires en raison d’un déchet important, conservent mathématiquement une chance infime de poursuivre l’aventure pour 2019.

 

18/6, à 19h : Iles Cayman 47-11 Bermudes (MT 28-6) au complexe sportif Truman Bodden de George Town. Arbitre : M. McIvor (États-Unis) avec M. Hamr (Canada).

Iles Cayman : E.Westin (Joe.Clark 41) - Wight, Wilson, O’Connor, Tokatokavanua (McDermott 51) - Shelver, Montgomery (Currie 65) - P.Westin, Kennedy (c), Lum (S.Westin 63) - Tabuaniwere (CJ 48, Blair 59), Regnard - Gibson (De Vere 51), Ormond (J.Westin 62), Southway (McDonald 51).

Bermudes : Cole - Francis (Lamprecht 65), Dill, Graham (AP.Campbell 63), Burgess - Edwards, Healy - Gibson (Caines 59), R.Van der Westhuizen (Howells 65), De Silva - Richards (A.Campbell 57), Dunkerley (c) - Archibald (Stafford 65), Greenslade (McGlynn 59), Cedenio (La Placa 54). R.Van der Westhuizen (coach). Reste du squad : Lightbourne.

>>>>> Iles Cayman : 7 essais dont 6 tranformés, Bermudes : 1 essai et 2 pénalités. 6 E Lum T Shelver 7-0, 13 P Edwards 7-3, 16 E Wilson T Shelver 14-3, 20 P Edwards 14-6, 26 E Wilson T Shelver 21-6, 28 E E.Westin T Shelver 28-6 - 41 E Tokatokavanua 33-6, 56 E Wight T Shelver 40-6, 74 E De Vere T McDermott 47-6, 76 E Lamprecht 47-11.

Les joueurs des Iles Cayman ont largement dominé les débats et éliminé les Bermudes, conservant ainsi une chance de poursuivre leur route pour 2019 en allant affronter le Mexique comme une finale de cette poule nord.

 

2/7, à 14h : Mexique 34-24 Iles Cayman (MT 27-7) au stade Alberto Perez Navarro de Dos Ríos. Arbitre : M. Bastic (États-Unis) avec M. Stevens (États-Unis). Temps pluvieux, terrain gras.

Mexique : Sánchez - Chávez (Oliva 71), Henning, Arredondo, Samano (Ramírez 41) - Carner, A.Rodríguez (Andrade 71) - Pons (Leboreiro 78), S.Pierre, Reyes (CJ 64) - Calderón (Castillo 80), Prieto - Douek (c), Loredo, Flegmann (Rico 59). Duque, Nanni (coach), Lachica (manager). Lopez, H.Rodríguez (non entrés). Reste du squad : Martínez-Elhore, Morales.

Iles Cayman : Currie (E.Westin 30) - Wight, Wilson (Shelver 64-69), O’Connor, Mc Dermott - Shelver (M.Westin 54), Montgomery - P.Westin, Kennedy (c), Lum (Soto 38) - Regnard, Tabuaniwere (Blair 41) - Gibson (de Vere 66), Ormond (J.Westin 57), Southway (McDonald 46). P.Pretorius (coach). Smith (non entré).

>>>>> Mexique : 5 essais dont 3 transformés et 1 pénalité, Iles Cayman : 3 essais transformés et 1 pénalité. 3 P Sánchez 3-0, 5 E Wilson T McDermott 3-7, 12 E Pons 8-7, 18 E Samano T Sánchez 15-7, 23 E Henning 20-7, 33  E Pons T Sánchez 27-7 - 47 P McDermott 27-10, 54 E Arrendondo T Sánchez 34-10, 62 E Wilson T McDermott 34-17, 76 E P.Westin T McDermott 34-24.

Si la victoire s’est dessinée facilement pour les Mexicains, véloces et opportunistes mais loin d’être dominateurs, qui continuent leur course vers 2019 et affronteront le 23 juillet Guyana, l’aventure s’arrête là pour les Iles Cayman, forts devant et, plus frais, revenus trop tard dans la partie et désormais éliminés.

 

Tour 1A2 - Rugby Americas North - Poule Sud 2016

 

23/4, à 16h, Trinidad et Tobago 34-14 Jamaïque (MT 22-0), au stade Ato Boldon de Couva. Arbitre : M. Rodriguez (Mexique) avec MM. Crisp (Canada) et Callender (Trinidad et Tobago). Temps correct, bon terrain.

Trinidad et Tobago : Doyle (Seechan 77) - Phillip, Silverthorn, Quashie, A.Joseph - Pantor, Alleyne (Walker 77) - Kelly (Dyte 30-34, Smith 77), Frederick (c), Richards - Dalgliesh (Dyte 63), Ballington (Celestine 77) - Griffith (Wright 59), Carmichael (Guerra 61), McLean (Roberts 61). Mendez (coach).

Jamaïque : R.Richards (Hylton 39) - H.Thomas (c), Wade, Dwyer (R.Richards 47), Simpson - Harris (Pusey 23), Jones - Miller (Lynch 63-73), Grayson (CJ 36), Groves (Creary 67) - Alford (Reid 14-17), Baker - Ferguson, Foga (Ellis 47), O.Smith. Grayson (coach).

>>>>> Trinidad et Tobago : 6 essais dont 2 transformés, Jamaïque : 2 essais transformés. 16 E Quashie 5-0, 18 E Doyle 10-0, 22 E Frederick 15-0, 40 E Pantor T Alleyne 22-0 - 48 E Quashie T Pantor 29-0, 72 E Baker T Hylton 29-7, 75 E O.Smith T H.Thomas 29-14, 80 E Walker 34-4.

Les Trinitéens ont dominé les débats et se sont seulement relâchés en fin de rencontre.

 

23/4, à 16h : Guyana 48-17 Barbade (MT 36-5), au terrain de sports du parc national de Georgetown. Arbitre : Mme Slaughter (États-Unis) avec MM. Magallanes (Mexique) et Heywood (Guyana). Temps et terrain corrects.

Guyana : Lan.Adonis - Corbin (King 66), Mayers (Braithwaite 78), Broomes, Parks (Dey 78) - Hamilton, Gonsalves (Greaves 77) - Angus (F.Joseph 77), Staglon (c), Schroeder - K.David (Selman 71), Felicien - McArthur (Archibald 76), Cummings (CJ 80), Tyrell (Gordon 77). Lar.Adonis (coach), Roberts (manager). Reste du squad : Butts (blessé), T.David, Chase, Henry (blessé), Lopez.

Barbade : Jordan (Walcott-2 25) - Bowen (Lynch 71), Cobham, Grant (Downes 40), Stout - K.Carter, Walcott-1 - Oxley (Murrell 61), Millar (c) (Ramsay 70-76), Bynoe - Sandiford (Rodgers 57), Faggiani - Holder-Eghill (Mayers 41), Clarke, Ford. Harewood (non entré).

>>>>> Guyana : 7 essais dont 5 transformés et 1 pénalité, Barbade : 3 essais dont 1 transformé. 6 P Gonsalves 3-0, 9 E Corbin 8-0, 24 E Cummings T Gonsalves 15-0, 29 E Faggiani 15-5, 32 E Corbin T Gonsalves 22-5, 38 E Schroeder T Gonsalves 29-5, 40 E Corbin T Gonsalves 36-5 - 47 E Faggiani 36-10, 63 E Lan.Adonis T Gonsalves 43-10, 69 E Clarke T K.Carter 43-17, 74 E Parks 48-17.

Les Guyanais, très entreprenants,  ont fait la différence avant la pause, ne laissant aucune chance à leurs visiteurs.

 

21/5, à 15h30, Barbade 5-39 Trinidad et Tobago (MT 0-17), au stade du Garrison Savannah de Bridgetown. Arbitre : M. Stevens (États-Unis) avec MM. Crisp (Canada) et Noble (Barbade).

Barbade : Cummins - Cobham (Howard 41), Moore (Walcott-2 65), Grant, Stoute - K.Carter, Walcott-1 - Oxley, Millar (c), Bynoe (Downes 71) - Sandiford (Ramsay 76), Murrell (Springer 71) - Holder-Eghill (Taylor 50), Clarke (Harewood 76), Ford. Rodgers (non entré). Reste du squad : Bowen, Faggiani, Jordan, Lynch, Mayers.

Trinidad et Tobago : Walker - Phillip (Hudson 63), Silverthorn (Dyte 78), Quashie, A.Joseph - Pantor, Alleyne - Kelly, Roberts (Hill 71), Dalgliesh - Frederick (c), Ballington (Richards 47) - Griffith, Guerra (Celestine 58), Wright (McLean 71). Clark (entré), Carmichael (non entré). Mendez (coach). Reste du squad : Doyle, Seechan, Smith.

>>>>> Barbade : 1 essai, Trinidad et Tobago : 7 essais dont 2 transformés. 3 E Silverthorn 0-5, 18 E Phillip 0-10, 23 E Silverthorn T Guerra 0-17 - 43 E Silverthorn 0-22, 53 E Phillip 0-27, 68 E Silverthorn 0-32, 75 E Millar 5-32, 80 E A.Joseph T Clark 5-39.

Nette victoire des joueurs des deux îles qui sont allés s’imposer à la Barbade, désormais éliminée pour 2019.

 

21/5, à 16h, Guyana 23-5 Jamaïque (MT 8-5), au terrain de sports du parc national de Georgetown. Arbitre : M. Jones (Canada) avec MM. Colgan (Iles Cayman)) et Heywood (Guyana). Temps gris et venteux, terrain boueux.

Guyana : Lan.Adonis - Corbin (King 41), Mayers (Braithwaite 68), Butts, Parks (Broomes 41) - Hamilton, Gonsalves (McKenzie 67) - Schroeder, Staglon (c), Angus - Felicien, K.David - McArthur, Cummings (Kitt 58), Tyrell (Gordon 58). Lar.Adonis (coach), Roberts (manager). T.David, F.Joseph, (non entrés). Reste du squad : Selman, Greaves.

Jamaïque : R.Richards - Simpson, Richards-2 (Creary-2 47), H.Thomas (c), Creary-1 (Daley 58 CJ 63) - Pusey (Linton 67), Hylton (Walker 78) - Lynch, Grayson (CJ 47), Miller - Alford (Foga 77), Baker (Groves 47) - Reid,  Jones, Campbell. O.Smith, Scott (non entrés). Grayson (coach).

>>>>> Guyana : 4 essais et 1 pénalité, Jamaïque : 1 essai. 3 E Miller 0-5, 33 P Gonsalves 3-5, 39 E Lan.Adonis 8-5 - 42 E Mayers 13-5, 51 E King 18-5, 75 E King (ou Butts) 23-5.

Les Guyanais poursuivent l’aventure 2019 en s’offrant une finale sud chez leurs voisins Trinitéens et éliminent la Jamaïque.

 

18/6 à 15h : Jamaïque-Barbade (Jamaïque forfait) au complexe sportif de football d’Ewarton. Arbitre prévu : M. Magallanes (Mexique) avec M. Hinckson (Guyana). Temps ensoleillé, terrain correct.

Les raisons du forfait officiel à domicile de la Jamaïque restent inconnues puisque la rencontre a eu lieu, mais il s’est agi d’un simple match d’entraînement gagné par les locaux 30 à 0 face à la Barbade.

 

18/6, à 16h : Trinidad et Tobago 18-22 Guyana (MT 5-8) au stade Hasely Crawford de Port of Spain. Arbitre : M. Sherwin (Iles Cayman) avec M. Baum (Bermudes).

Trinidad et Tobago : Phillip - Earle (Walker 66), Silverthorn (CJ 72), Quashie, Wright (A.Joseph 64)- Pantor, Alleyne - Kelly, Roberts, J.Richards - Dalgliesh (Ballington 41), Frederick (c) - Hill (CJ 78), Guerra (Carmichael 63), McLean. Mendez (coach). Clark, Dyte, Navarro, O’Connor (non entrés).

Guyana : Lan.Adonis - Corbin, McKenzie-1, Butts (Broomes 66-67), Mayers - Hamilton (King 66), Gonsalves (McKenzie-2 19-34) - Angus, Staglon (c) (Gordon 53-53, CJ 79), Schroeder - Felicien (G.Williams 62), K.David (Kitt 66) - , McArthur, Cummings, Tyrell. Lar.Adonis (coach), Roberts (manager).  Braithwaite, T.David (non entrés).

>>>>> Trinidad et Tobago : 3 essais et 1 pénalité, Guyana : 3 essais dont 2 transformés et 1 pénalité. 6 P Gonsalves 0-3, 34 E McKenzie 0-8, 39 E Phillip 5-8 - 43 E Butts T Lan.Adonis 5-15, 49 E Frederick 10-15, 60 E J.Richards 15-15, 68 P Pantor 18-15, 79 E McKenzie-1 T Lan.Adonis 18-22.

Le match entre les deux leaders de la poule Sud a tenu toutes ses promesses, Guyana s’imposant dans les dernières minutes à une équipe de Trinidad et Tobago, en panne de buteurs et désormais éliminée pour 2019.

 

Tour 1A - Rugby Americas North - Finale 2016

 

1/10, à 14h : Mexique 32-3 Guyana (MT 13-3) au stade UNAM Tapatio Mendez de Coyacán à Mexoco City. Arbitre : M. Rogers (États-Unis) avec MM. Mason (Canada) et Sherwin (Iles Cayman). Temps ensoleillé, terrain non normalisé (poteaux derrière l’en-but).

Mexique : Sánchez (Arredondo 56) - Samano (Suro 63), Henning, Nadaud, Chavez - Carner, A.Rodríguez (Andrade 64) - Pons (Leboreiro 69), S.Pierre, Reyes (Ruíz 60) - Calderón, Prieto (Castillo 60) - Douek (c), Loredo, Flegmann (Rico 60). Duque, Nanni (coach), Lachica (manager). Ripoll (non entré).

Guyana : Lan.Adonis - Corbin (Broomes 56), Mayers, Butts (CJ 59), King - Hamilton, Gonsalves (O.McKenzie 69) - Angus, Staglon (c), Schroeder - K.David (Selman 53), V.Adams (Felicien 76) - McArthur, Cummings (CJ 48) (Chase 79), Tyrell (Kitt 64). Lar.Adonis, Stuart (coaches), Roberts (manager). Bailey, Chase, Dey (non entrés). Reste du squad : Gordon.

>>>>> Mexique : 4 essais dont 3 transformés et 2 pénalités, Guyana : 1 pénalité. 2 P Gonsalves 0-3, 19 P Sánchez 3-3, 35 E Henning T Sánchez 10-3 - 48 P Sánchez 13-3, 60 E Loredo T Sánchez 20-3, 63 E A.Rodríguez 25-3, 80 P Suro T Carner 32-3.

Plus forts devant, les Mexicains ont laissé passer l’orage pour s’imposer à de vifs et volontaires Guyanais très -et justement- sanctionnés (et désormais éliminés) en profitant aussi de la mansuétude de l’arbitre ne sanctionnant pas, peu après la pause, un coup de tête du flanker Pons sur un adversaire.

 

Tour 1B0 - Sudamerica Barrage B/C 2016

 

27/8, à 15h : Équateur 26-25 Guatemala (MT 21-3) au stade Modelo Alberto Spencer Herrera de Guayaquil. Arbitre : M. Platais (Brésil). Terrain excellent, 500 spectateurs.

Équateur : C.Smith (D.Vazquez 50) - Cabeza (Silva 45), H.Benavides (S.Galvez 45), Lastra, Corozo - Cacpata (c), Avellaneda - Cordero (Estrada 72), Villacis, Civinta (Perelli 72) - Auria, Suarez (Vallarino 59) - J.Benavides (Centeno 72), JS.Galvez, Troya (Sotomayor 59). Garaña, Berry, Mejia, Merchan (coaches), Torres (manager). Reste du squad : Castro, Chorlango, Delgado, Kingman, Lima, Lliguicota, Lopez, Mendez, Mora, Moracho, Petrel, Robles, Roman, Ruiz, Sandoval, Solano, Yerovi.

Guatemala : Turner - Paz, Pons, Miranda, Flores (de León 68) - Ch.Rosales, Aceituno (Kayayan 68) - Martinez, Cabrera (Bautista 57), Tzorin (Arriola 78) - Ce.Rosales, Roldán - P.Vásquez (M.Vásquez 41), Monterroso (Cifuentes 78), Montenegro. León, Carrera (coaches), Huerta (manager). Medina, Quiñónez (non entrés).

>>>>> Équateur : 4 essais dont 3 transformés, Guatemala : 4 essais dont 1 transformé et 1 pénalité. 11 E Villacis T Cacpata 7-0, 17 E H.Benavides T Cacpata 14-0, 28 E Corozo T Cacpata 21-0, 31 P Miranda 21-3 - 45 E Monterroso 21-8, 61 E Paz 21-13, 68 E Cacpata 26-13, 75 E Paz 26-18, 80 E Ch.Rosales T Miranda 26-25.

Dans ce match des nouveaux venus en qualifications pour la coupe de monde, les Équatoriens ont pris le large avant la pause avant de souffrir en fin de match avec le retour des Guatémaltèques, désormais éliminés pour 2019.

 

Tour 1B - Sudamerica B 2016

 

2/10, à 14h15 : Équateur 5-75 Colombie (MT 5-43) au complexe sportif de l’enfant-héros Manuel Bonilla de Miraflores (district de Lima, Pérou). Arbitre : M. Bangueses (Uruguay). Temps ensoleillé et légèrement venteux, terrain abîmé.

Équateur : Pretel (CJ 50) - Arroyo (CJ 32, Alban 43), Lastra, D.Vázquez, Cabeza (Perelli 59) - Anguilla, Bastentes - Civinta, Martínez (CJ 13, Cabrera 41), D.Vera (Mora 41) - Chorlango (JC.Suarez 41), Vallarino - Centeno (A.Sotomayor 51), Cordero (c) (CJ 41, Salazar 58), Troya. Berry (coach). Lliguicota (non entré). Reste du squad : Astudillo, Auria, Castro, Gutiérrez, Orellana, D.Sotomayor, C.Vera, Vidal, Villacís, Zambrano.

Colombie : Urrutia - Cadavid, Dávila, Diosa, Machado (Campiño 65) - Bedoya, Valderrama (Forero 41) - Vanegas (Lasso 41), Se.Mejia (c), G.Ortiz - Jh.Alvarez, Sa.Mejia (A.Álvarez 55) - Arango (H.Navarro 41), Jo.Alvarez (Correa 58), Posada (Espinal 41). Jaramillo (coach). Barrera (non entré). Reste du squad : Giraldo, Lemoine, Maya, C.Navarro, J.Navarro, J.Ortiz, Quintero, Rodallegas, Vargas, Vasquez, Yepes.

>>>>> Équateur : 1 essai, Colombie : 13 essais dont 5 transformations. 2 E Dávila T Diosa 0-7, 6 E Urrutia 0-12, 14 E Se.Mejia T Diosa 0-19, 20 E Machado 0-24, 23 E Posada T Diosa 0-31, 29 E Pretel 5-31, 32 E Machado 5-36, 39 E G.Ortiz T Diosa 5-43 - 47 E Forero 5-48, 53 E G.Ortiz 5-53, 60 E Se.Mejia 0-58, 64 E G.Ortiz 0-63, 73 EP T Bedoya 0-70, 75 E A.Alvarez 0-75.

Large victoire de Colombiens dominateurs sur des Équatoriens dépassés dans un match dont l’intensité a baissé après la pause.

 

2/10, à 16h : Pérou 8-33 Vénézuela (MT 3-13) au complexe sportif de l’enfant-héros Manuel Bonilla de Miraflores (district de Lima). Arbitre : M. Pettina (Argentine) avec MM. Saavedra (Chili) et Jiménez (Pérou) + M. Arellano. Temps gris, terrain abîmé.

Pérou : Pareja (Morote 8) - Etchebarne, D.Suarez (Urquieta 53), Salmón (CJ 57), F.Suarez - Cino (c), Del Pino (Del Ministro 17) - D.Díaz (CJ 51), Onkolich (Borgioli 41), C.Sotomayor (García 53) - Crolle, Kovacik - Figuerola (Aramayo 50), Tejeda (E.Díaz 69), Mansilla (Escanes 57). Caminotti (coach), Norberto (manager). Reste du squad : Monier, Pez, Velarde.

Vénézuela : L.Brito (CJ 79) - Rojas, Arrieta (Dija 63), A.Márquez, Monasterio (Aguirre 61) - Schaefer, Ruiz (Duran 69) - Andara, Zamora (Figueroa 69), Cañizalez - L.López, J.López (Marrupo 74) - Torres (Espinoza 61), Hernández (Barrios 70), Gutiérrez (c) (CJ) (Zabala 79). Urdaneta (coach). Reste du squad : Abache, Piña, Walshe.

>>>>> Pérou : 1 essai et 1 pénalité, Vénézuela : 4 essais dont 2 transformés et 3 pénalités. 22 P Schaefer 0-3, 28 P F.Suarez 3-3, 30 E L.Brito T Schaefer 3-10, 39 P Schaefer 3-13 - 47 E Andara 3-18, 53 ET Schaefer 3-25, 58 P Schaefer 3-28, 64 E Borgioli (ou C.Sotomayor) 8-28, 68 E Zamora 8-33.

Énorme désillusion pour les Péruviens, solides devant mais dominés par des Vénézueliens s’engageant plus et qui ont creusé l’écart sur une grosse erreur défensive locale.

 

5/10, à 14h : Équateur 10-52 Vénézuela (MT 5-32) au complexe sportif de l’enfant-héros Manuel Bonilla de Miraflores (district de Lima, Pérou). Arbitre : M. Saavedra (Chili).

Équateur : Lliguicota (D.Vázquez 34) - L.Cabrera, Lastra, Civinta (Mora 58), Pretel - Anguilla, Bastentes - D.Vera (Perelli 65), J.Cabrera (Martinez 47), Cordero (Salazar 65) - Auria (c), Hindratoza (JC.Suarez 47) - Centeno (A.Sotomayor 58), Vallarino (Alban 41), Troya. Berry (coach).

Vénézuela : Aguirre - Rojas, Arrieta (Dija 58), A.Márquez, Monasterios (Abache 51) - Schaefer, Ruiz (Duran 66) - Andara, Zamora (Figueroa 1, Marrufo 53), Cañizalez - L.López, J.López - Torres (Espinoza 56), Hernández (Barrios 62), Gutiérrez (c) (Zabala 56). Urdaneta (coach).

>>>>> Équateur : 2 essais, Vénézuela : 10 essais dont 1 transformé. 5 E L.López 0-5, 10 E Aguirre 0-10, 15 E Rojas 0-15, 20 EP T Schaefer 0-22, 25 E Schaefer 0-27, 34 E Hernández 0-32, 37 E D.Vera 5-32 - 48 E Monasterios 5-37, 58 E J.López 5-42, 61 E Pretel 10-42, E Aguirre 10-47, 77 E A.Márquez 10-52.

Nette victoire des Vénézueliens qui ont pris le score d’entrée et éliminent les Équatoriens des qualifications pour 2019.

 

5/10, à 16h : Pérou 14-41 Colombie (MT 7-31) au complexe sportif de l’enfant-héros Manuel Bonilla de Miraflores (district de Lima). Arbitre inconnu.

Pérou : Etchebarne - D.Suarez, Urquieta, Salmón, F.Suarez - Cino (c), Del Pino - D.Díaz (CJ), Borgioli, C.Sotomayor - Crolle, García - E.Díaz, Tejeda, Mansilla (CJ 5). Caminotti (coach). Banc : Escanes, Aramayo, Velarde, Oskolich, Figuerola, Del Ministro, Monier, Morote.

Colombie : A.Álvarez - Cadavid, Dávila, Diosa, Urrutia - Bedoya, Valderrama - Sa.Mejia, Se.Mejia (c), G.Ortiz - Jh.Alvarez, Quintero - Arango, Correa, Pemberthy. Jaramillo (coach). Banc : Lasso, Espinal, Vanegas, Jo.Alvarez, Barrera, Forero, Machado, Campiño.

>>>>> Pérou : 2 essais transformés, Colombie : 5 essais transformés et 2 pénalités. 5 EP T Diosa 0-7, 11 E Urrutia T Diosa 0-14, 15 P Diosa 0-17, 24 E G.Ortiz T Diosa 0-24, 38 E Pemberthy T Diosa 0-31, 40 E Crolle T F.Suarez 7-31- 59 ET F.Suarez 14-31, 61 P Diosa 14-34, 71 E Se.Mejia T Diosa 14-41.

Si les Péruviens, dominés d’entrée, sont éliminés pour 2019, les Colombiens devront éviter un nouveau relâchemant après la pause samedi en « finale » face aux Vénézueliens.

 

8/10, à 14h : Pérou 65-5 Équateur (MT 43-0) au complexe sportif de l’enfant-héros Manuel Bonilla de Miraflores (district de Lima). Arbitre inconnu.

Pérou : Etchebarne - Monier, Urquieta, Salmón (Onkolich 41), F.Suarez (D.Suarez 45) - Cino (c), Del Pino (Del Ministro 50)  - D.Díaz, Borgioli, C.Sotomayor - Crolle (Pez 41), García - Mansilla (E.Díaz 50), Tejeda (Aramayo 41, Figuerola 68), Escanes. Caminotti (coach), Norberto (manager). Velarde (non entré).

Équateur : Pretel - Cabeza, Alban (Mora 51), Lastra,  Arroyo (CJ 29, Lliguicota 42) - D.Vázquez, Anguilla - D.Vera (Chorlango 57), L.Cabrera (Martínez 42), Civinta (CJ 9, Perelli 42) - Auria, Hindratoza (c) - Centeno (A.Sotomayor 57), Salazar (Cordero 41, CJ 67)), Troya (Vallarino 34). Berry (coach).

>>>>> Pérou : 10 essais dont 6 transformés et 1 pénalité, Équateur : 1 essai. 2 E Crolle 5-0, 7 P Salmón 8-0, 18 E D.Díaz T Salmón 15-0, 23 E Tejeda T Salmón 22-0, 30 E Tejeda T Salmón 29-0, 34 E Tejeda T Salmón 36-0, 40 E Monier T Salmón 43-0 - 62 E Borgioli ou Monier 48-0, 69 EP 53-0, 73 E Cabeza 53-5, 75 E D.Diaz T D.Suarez 60-5, 78 E Del Ministro 65-5.

Dominateurs dans tous les secteurs du jeu, les Péruviens ont attaqué la partie le pied au plancher, les Équatoriens ayant juste surnagé après la pause avant de sombrer à nouveau en fin de match.

 

8/10, à 16h : Colombie 35-10 Vénézuela (MT 15-10) au complexe sportif de l’enfant-héros Manuel Bonilla de Miraflores (district de Lima, Pérou). Arbitre inconnu.

Colombie : A.Álvarez - Cadavid, Dávila (Machado 72), Diosa, Urrutia (Campiño 64) - Bedoya, Ferero (Valderralma 79) - Sa.Mejia, Se.Mejia (c), G.Ortiz - Jh.Alvarez (Lasso 80), Quintero (Posada 72) - Arango (Navarro 63), Correa (Jo.Alvarez 66), Pemberthy (CJ 39, Espinal 52-x). Jaramillo (coach).

Vénézuela : L.Brito - Rojas, Arrieta, A.Márquez, Monasterios (Aguirre 52) - Schaefer (Piña 63), Ruiz - L.López, Andara, Cañizalez (Figueroa 74) - Gutiérrez (c), J.López - Torres, Hernández (Barrios 66), Espinoza (Zabala 74). Urdaneta (coach).  Abache, Durab, Marrufo (non entrés).

>>>>> Colombie : 5 essais dont 2 transformés et 2 pénalités, Vénézuela : 2 essais. 13 E L.López 0-5, P Diosa 3-5, 27 E L.López 3-10, 31 E Correa 8-10, 35 E Se.Mejia T Diosa 15-10 - 43 E Correa T Diosa 22-10, 54 P Diosa 25-10, 77 E Pemberthy 30-10, 79 E Cadavid 35-10.

Les Vénézueliens n’ont tenu qu’une mi-temps et sont désormais éliminés des qualifications pour 2019 par des Colombiens qui ont du mal à se mettre en route et affronteront à la fin du mois le Mexique à domicile.

 

Tour 2 - Barrage Rugby Americas North - Sudamerica B

 

29/5, à 15h : Colombie 29-11 Mexique (MT 14-8) au stade du cinquantième anniversaire de Medellin. Arbitre inconnu. Temps nuageux, bon terrain, 3.000 spectateurs.

Colombie : A.Álvarez - Campiño, Diosa (CJ 76), Cadavid, Urrutia (Lemoine 41) - Bedoya, J.Navarro (Forero 55) - Sa.Mejia (Larrota 4, Giraldo 46), Se.Mejia (c), G.Ortiz - Jh.Alvarez, Quintero - Arango (H.Navarro 60), Correa (Jo.Alvarez 71), Pemberthy (Espinal 60). Jaramillo (coach). Machado (non entré).

Mexique : Sánchez (Ripoll 77) - Samano (Suro 75), Henning, Nadaud, Chavez (Arredondo 75) - Carner, A.Rodríguez - Pons, S.Pierre, Reyes (Ruiz 75) - Calderón, Prieto (Castillo 52) - Douek (c), Loredo (Vinas 77), Flegmann (Rico 59). Duque, Nanni (coach), Lachica (manager). Guerrero (non entré).

>>>>> Colombie : 4 essais dont 3 tranformés et 1 pénalité, Mexique : 1 essai et 2 pénalités. 2 P Sánchez 0-3, 10 ET Diosa 7-3, 17 E A.Rodríguez 7-8, 36 E Arango T Diosa 14-8 - 46 P Diosa 17-8, 62 P Sánchez 17-11, 71 E Se.Mejia 22-11, 80 EP T Bedoya 29-11.

Les Colombiens finissent plus fort et remportent un match serré face à des Mexicains désormais éliminés pour 2019.

 

Tour 3 - Sudamerica Barrage A/B 2016

 

19/11, à 16h : Paraguay 39-27 Colombie (MT 27-12) au stade des héros de Curupayty de Ñu Guazu à Luque. Arbitre : M. Montes (Uruguay) avec MM. Sant’Anna (Brésil) et Escalante (Argentine). Beau temps, terrain sableux.

Paraguay : Da Rosa (Alvarenga 5-8,46) - Argaña, Urbieta (Navas 73), C.Bareiro (Espinola 61), Gayoso - Cuttier, G.Bareiro - M.Ortiz (c), M.Gomez, Riquelme (Ocampos 30-34, 49) - Nasser (Plate 48, CJ 77) - A.Rojas (Sitjar 61), Gavigan (J.Gomez 61), Gorostiaga (Vera 61). Acosta (coach).

Colombie : Diosa - Campiño, Lemoine, Cadavid, Machado (Rodallegas 61) - Bedoya, Forero (J.Navarro 71) - Sa.Mejia (Vanegas 41), Se.Mejia (c), G.Ortiz - Jh.Alvarez (Giraldo 44), Quintero (Larrota 53) - Arango (H.Navarro 56), Correa ( Jo.Alvarez 44), Pemberthy (Espinal 35). Jaramillo (coach).

>>>>> Paraguay : 5 essais dont 4 transformés et 2 pénalités, Colombie : 3 essais, 3 pénalités et 1 drop. 4 P Diosa 0-3, 8 D Diosa 0-6, 10 P Gayoso 3-6, 12 P Diosa 3-9, 16 P Diosa 3-12, 23 P Gayoso 6-12, 29 E Da Rosa T Gayoso 13-12, 32 E Gorostiaga T Gayoso 20-12, 40 ET Gayoso 27-12 - 47 E Arango 27-17, 52 E Nasser 32-17, 67 E Forero 32-22, 74 E Espinola T Gayoso 39-22, 79 E Rodallegas 39-27.

Moins bien entrés dans le match avec un pack guère conquérant, les Paraguayens ont pris l’avantage à l’heure de jeu avec des lignes arrières performmantes qui ont fait courir les avants d’une équipe Colombienne désormais éliminée pour 2019 mais qui a eu le mérite de jouer jusqu’à la dernière seconde.

 

Zone Asie

 

Tour 1A - Asian Division 1 2016

 

8/5, à 14h30 : Singapour 17-33 Sri Lanka (MT 17-15) à l’annexe sportive Kiara du Royal Selangor Club de Kuala Lumpur (Malaisie). Arbitre : M. Baker (Hong Kong) avec MM. Ramadhan et Khair (Malaisie) + M. Watkins (Hong Kong). Temps lourd, bon terrain.

Singapour : Lambert - J.Wong, Lau (Ro 55), Child, Jailani (Mahmood 65)- Patterson, Ishraf - R.Wong, McFeely, Roberts (Etheredge 41) - Ansell (G.Lee 47), Chow (Lin 56) - Ho (Robertson 62), Tan (c), Quek (G.Ng 55). Afeaki, Mees (coaches). Hoessein (non entré). Reste du squad : A.Ng, Campbell, Ngeh.

Sri Lanka : Mubarak - Herath, Ranjan, Ramanayaka (Nanayakkara 66), K.Perera - Chandimal, Weerarathna (De Silva 69) - J.Dissanayake, Udangamuwa (Guraratne 44), Muthuthantri (c) (Prasad 72) - Fernando, Anthony (Javasuriva 69) - Jehan (Priyadarshana 46), A.Perera (Madushanka 46, CJ 79), Melder (G.Dissanayake 45). J.Taylor, Marija, R.Perera (coaches), Chinthaka (manager). Reste du squad : Dayan, Dixon.

>>>>> Singapour : 3 essais dont 1 transformé, Sri Lanka : 3 essais dont 1 transformé et 3 pénalités. 5 P Mubarak 0-3, 7 E Patterson 5-3, 11 E Ranjan 5-8, 18 E Jailani 10-8, 26 E Muthuthantri T Mubarak 10-15, 37 E McFeely T Patterson 17-15 - 52 E Herath 17-20, 55 P Mubarak 17-23, 63 P Mubarak 17-26, 68 E J.Dissanayake T Mubarak 17-33.

Difficile victoire après la pause des Sri Lankais sur une équipe de Singapour repêchée de dernière minute après le forfait du Kazakhstan.

 

8/5, à 16h30 : Malaisie 10-15 Philippines (MT 3-5) à l’annexe sportive Kiara du Royal Selangor Club de Kuala Lumpur. Arbitre : M. McKay (Singapour) avec MM. Ramadhan et Khair (Malaisie) + M. Watkins (Hong Kong). Temps lourd, bon terrain.

Malaisie : Bin Ismail (Abu Bakar 51, Turuva 70) - Bin Zanul Abdin (Jamuladdin 42), Nasalo, Takubu, Tengku Roslan - Rosli (c), Bin Ramli - Bin Sudin, Saukuru, Bin Abdullah - Krisnan, Duwaile - Sani, Ramli (Amizan 58), Abdul Karim (Tabanivatu 70). Lee, Bin Mohd Yusof, Mohamad (coaches). Reste du squad : Mohd Salim, Tamanisau, Ismail.

Philippines : Holgate - Morris, M.Saunders (CJ 22, Bweheni 56), Coveney, Blake - O.Saunders (c) (Ramsden 77), J.Letts - Mudie, Carroll, Broussard - Bird (Feeney 48), Hewerd - Robinson-Polkey (Erikson 58), Duhig (Abraham 47), Dacany (Mercado 21-31, 58). Woodhouse, Johnson (coaches), Rice (manager). Bernstrom, Gomez (non entrés). Reste du squad : Anderson, Jones, Mackley, Masalunga, Olano, B.Saunders, Sekiguchi. Sinclair.

>>>>> Malaisie : 1 essai transformé et 1 pénalité, Philippines : 3 essais. 25 P Bin Sudin 3-0, 36 E Bird 3-5 - 42 E Nasalo T Bin Sudin 10-5, 47 E M.Saunders 10-10, 69 E Carroll 10-15.

Match serré entre Malais et Philippins qui pourrait avoir son importance pour éviter l‘élimination pour 2017 et la relégation  en D2.

 

11/5, à 14h30 : Singapour 28-24 Philippines (MT 10-12) à l’annexe sportive Kiara du Royal Selangor Club de Kuala Lumpur (Malaisie). Arbitre : M. Rowlands (Hong Kong) avec M. Baker (Hong Kong). Temps lourd, terrain correct.

Singapour : Lambert - J.Wong, Lau, Child, Jailani (Robertson 59) - Patterson, Ishraf (Campbell 67) - R.Wong, McFeely, Etheredge (Roberts 56) - Ansell (Hoessein 71), Chow (Lin 71) - Ho (G.Ng 52), Tan (c), Quek. Afeaki (coach), Handerson (manager). Reste du squad : G.Lee, Ngeh, Mahmood, Ro, Bin Nasron.

Philippines : Ramsden - Morris (M.Saunders 73), Bweheni, Coveney, Blake - O.Saunders (c), Gomez (J.Letts 52) - Mudie, Carroll, Broussard - Bernstorm (Hewerd 45), Feeney - Erikson (Robinson-Polkey 56), Abraham (Duhig 59), Mercado (Sekiguchi 45). Woodhouse, Osborne (coaches), Rice (manager). Reste du squad : Bird, Dacany, Holgate, Masalunga.

>>>>> Singapour : 3 essais dont 2 transformés et 3 pénalités, Philippines : 4 essais dont 2 transformés. 17 E Erikson 0-5, 23 E Ansell T Patterson 7-5, 27 P Patterson 7-10, 36 E O.Saunders T Ramsden 12-10 - 42 P Patterson 12-13, 48 E Coveney 13-17, 60 E Ansell 18-17, 68 E Broussard T O.Saunders 18-24, 77 EP T Patterson 25-24, 80 P Patterson 28-24.

Match très vif et à rebondissements multiples où c’est finalement une équipe de Singapour, bien plus solide devant, qui se relance en l’emportant sur des Philippins alertes mais ô combien maladroits.

 

11/5, à 16h30 : Malaisie 42-17 Sri Lanka (MT 20-10) à l’annexe sportive Kiara du Royal Selangor Club de Kuala Lumpur. Arbitre : M. McKay (Singapour) avec M. Baker (Hong Kong). Temps lourd, terrain correct.

Malaisie : Tamanisau (Abu Bakar 77) - Bin Zanul Abdin (Bin Muktee 49), Nasalo, Takubu, Tengku Roslan (Jamaluddin 67) - Rosli (c) (Kamsol  75), Bin Ramli (Ismail 71) - Bin Sudin, Saukuru (Abdul Karim 79), Bin Abdullah (Mohd Salim 73) - Krisnan (CJ 76), Duwaile - Sani, Ramli (Shamsudin 41), Amizan. Lee, Bin Mohd Yusof, Mohamad (coaches). Reste du squad : Bin Ismail, Tabanivatu, Turuva.

Sri Lanka : Mubarak - Herath, Ranjan, Ramanayaka, K.Perera - Nanayakkara (Chandimal 41), Weerarathna (Dixon 66) - J.Dissanayake, Gunaratne (Udangamuwa 60), Muthuthantri (c) (Prasad 71) - Anthony (Javasuriva 60), Fernando - Melder (Priyadarshana 41), A.Perera (Madushanka 41), Jehan (G.Dissanayake 41). J.Taylor, Jakasekara, Lakruwan (coaches), Chinthaka (manager). Reste du squad : De Silva.

>>>>> Malaisie : 5 essais dont 4 transformés et 3 pénalités, Sri Lanka : 2 essais transformés et 1 pénalité. 3 P Bin Sudin 3-0, 7 E Rosli T Bin Sudin 10-0, 11 P Mubarak 10-3, 14 E Saukuru T Bin Sudin 17-3, 35 E K.Perera T Mubarak 17-10, 40 P Bin Sudin 20-10 - 55 P Bin Sudin 23-10, 59 E Bin Muktee T Bin Sudin 30-10, 64 E Tengku Roslan 35-10, 77 E Udangamuwa T Mubarak 35-17, 79 E Jamaluddin T Kamsol 42-17.

Match à sens unique où les locaux ont dominé leurs homologues Sri Lankais, dans un championnat serré où, actuellement, chaque équipe a gagné et perdu un match.

 

14/5, à 14h30 : Philippines 21-25 Sri Lanka (MT 11-20) à l’annexe sportive Kiara du Royal Selangor Club de Kuala Lumpur (Malaisie). Arbitre : M. McKay (Singapour) avec MM. Brown et Wang (Singapour) + M. Watkins (Hong Kong). Temps lourd et pluvieux, terrain correct.

Philippines : Holgate (Ramsden 15) - Coveney, M.Saunders, B.Saunders (Bweheni 69), Blake (Morris 52) - O.Saunders (c), J.Letts - Mudie, Carroll, Broussard - Bird, Hewerd - Dacanay (Erikson 56), Duhig (Sekiguchi 56), Abraham. Woodhouse, Osborne (coaches), Rice (manager). Robinson-Polkey, Bernstorm, Gomez (non entrés). Reste du squad : Mercado, Feeney, Masalunga.

Sri Lanka : Mubarak – Herath (Nanayakkara 78), Ranjan, Ramanayaka, K.Perera ou Dayan (Prasad 71) - Chandimal, Weerarathna (De Silva 80) - Muthuthantri (c), Udangamuwa (Gunaratne 52), J.Dissanayake - Fernando, Anthony - Jehan (Priyadarshana 40), A.Perera (Madushanka 40 Jehan 69), Melder (G.Dissanayake 40). J.Taylor, Jakasekara, Lakruwan (coaches), Chinthaka (manager). Javasuriva (non entré). Reste du squad : Dixon.

>>>>> Philippines : 2 essais dont 1 transformé et 3 pénalités, Sri Lanka : 3 essais dont 2 transformés et 2 pénalités. 4 P O.Saunders 3-0, 10 P Mubarak 3-3, 12 E Ramanayaka T Mubarak 3-10, 18 P Mubarak 3-13, 21 P O.Saunders 6-13, 30 E Blake 11-13, 39 E J.Dissanayake T Mubarak 11-20 - 62 E Carroll T O.Saunders 18-20, 74 P O.Saunders 21-20, 80 E J.Dissanayake 21-25.

Match très engagé où les Sri Lankais ont coiffé sur le fil leurs adversaires Philippins qui doivent attendre le dernier match pour savoir s’ils se maintiennent en division 1 et en qualifications pour 2019.

 

14/5, à 16h30 : Malaisie 40-20 Singapour (MT 11-6) à l’annexe sportive Kiara du Royal Selangor Club de Kuala Lumpur. Arbitre : M. Baker (Hong Kong) avec M. Rowlands (Hong Kong) et M. Wang (Singapour) + M. Watkins (Hong Kong). Temps gris, terrain correct.

Malaisie : Tamanisau - Bin Zanul Abdin (Jamaluddin 70), Nasalo, Takubu, Tengku Roslan (Bin Muktee 48) - Rosli (c) (Kamsol 77), Bin Ramli (Ismail 73, CJ 77) - Bin Sudin, Saukuru, Bin Abdullah (CJ 37) - Krisnan, Duwaile (Mohd Salim 80) - Amizan, Ramli (Shamsudin 75), Sani (Abdul Karim 77). Lee, Bin Mohd Yusof, Mohamad (coaches). Reste du squad : Tabanivatu, Mohd Salim, Abu Bakar, Bin Ismail, Turuva.

Singapour : Mahmood (Ngeh 70) - J.Wong (Ro 67), Lambert, Child (CJ 68), Jailani - Patterson (Mee 61-x), Ishraf - R.Wong (Etheredge 65), McFeely, Roberts (Campbell 77) - Ansell, Chow (G. Lee 70) - Ho (G.Ng 26), Tan (c), Quek (Robertson 63). Afeaki (coach), Handerson (manager). Reste du squad : Hoessein, Lau, Lin, Bin Nasron.

>>>>> Malaisie : 5 essais dont 3 transformés et 3 pénalités, Singapour : 2 essais transformés et 2 pénalités. 4 P Patterson 0-3, 13 P Patterson 0-6, 17 P Bin Sudin 3-6, 24 E Bin Zanul Abdin 8-6, 32 P Bin Sudin 11-6 - 47 E Saukuru 16-6, 53 EP T Patterson 16-13, 60 E Bin Zanul Abdin T Bin Sudin 23-13, 62 E Nasalo T Bin Sudin 30-13, 70 P Bin Sudin 33-13, 77 EP T Patterson 33-20, 78 E Takubu T Bin Sudin 40-20.

Les Malaisiens, dans la foulée de leurs Fidjiens expatriés, ont remporté la division 1 2016, bousculant après la pause une équipe de Singapour qui retrouvera la division 2 l’an prochain et est désormais éliminée pour 2019.

 

Tour 1B - Asian Division 2 2016 Demies

 

18/5, à 14h : Thaïlande 25-16 Guam (MT 12-6) au stade Dustlik de Tashkent (Ouzbékistan). Arbitre inconnu.

Thaïlande : Khamkoet - Yingcharoen, Puangpun (CJ 49, Keapattanachai 61), Mathee, Intaranasri (Teamyot 69) - Laksanasompong, Promtaree (Phanphattarapong 62) - Jasuna, Thammaporn (Dechabaansanong 8-10, CJ 47), Sornritchingchai - Thuvirat (Hongsakornprasert 70), Janda - Akkhanimart (Pringprome 68), Suepsang, Hirunchai (Klongtrujrok 62). Onaka, Krittamataporn, Saengthong (coaches). Wannadit (non entré). Reste du squad : Anusaen, Monsereenusorn, Rungrangritaweesuk, Sutmart.

Guam :.Eustaquio - Hocog (Eldred 74), Mendiola, M.Mateo, Rosario (CJ 15, Fritz 62) - E.Calvo, Uluiviti (CJ 60) - Pascual (Sablan 74), Flores, R.Leon Guerrero (c) - Ramiro, Perez - Borja, J.Mateo, O’Mallan (Baza 71). Penn, Mick, Hunt (coaches), Grantham (manager). Franquez, Griffin, S.Leon Guerrero (non entrés).

>>>>> Thaïlande : 3 essais dont 2 transformés, 1 pénalité et 1 drop, Guam : 1 essai transformé et 3 pénalités. 14 P Uluiviti 0-3, 16 E Mathee 5-3, 26 E Hirunchai T Khamkoet 12-3, 40 P Uluiviti 12-6 - 43 P Uluiviti 12-9, 50 ET Uluiviti 12-16, 54 P Khamkoet  15-16, 61 E Hirunchai T Khamkoet 22-16, 69 D Khamkoet 25-16.

Victoire difficile des Thaïlandais, repêchés suite à la promotion de Singapour, face à une équipe de Guam, désormais éliminée pour 2019.

 

18/5, à 16h : Ouzbékistan 13-65 Émirats Arabes Unis (MT 3-46) au stade Dustlik de Tashkent. Arbitre inconnu.

Ouzbékistan : Talipov (CJ 55) - Karimov (c), Pateev (Sherov 54), Bogachkin, Sobirov - Krechun, Mosin (Kamilov 62) - Bobkov (Turabekov 45-x, Nazarov 66, Hazratkulov 70), Sadullayev (CJ 62), Tursunov (Turobov 45) - Ashurov, Mahmatkulov - Bazarov (Djuraev 43), Namirov (CJ 59), Orzikulov (Juraev 62). Kulikov, Focas, Uteshev (coaches). Reste du squad : Khusanov, A.Kuldashev, S.Kuldashev.

Émirats Arabes Unis : Reyal - Fourie (Alalawi 68), Sargent, B.Bolger, Overton (Ghulam 63, CJ 64) - Hutchings, Swart - Statham (c) (Knight 36), Botes, Fitzgerald (Chapman 70-78) - Brady (Blane 41), Perry (Talbot 41) - Chapman (Hart 41, CJ 68), Blamire (Aljunaibi 66), Minks (Reason 56). Perelini, Fadloon (coaches). Reste du squad : Almarar, S.Bolger, Lewsey, Scott.

>>>>> Ouzbékistan : 2 essais et 1 pénalité, Émirats Arabes Unis : 10 essais dont 6 transformés et 1 pénalité. 4 P Swart 0-3, 7 E Botes 0-8, 10 E Sargent T Swart 0-15, 13 P Krechun 3-15, 15 E Reyal 3-20, 18 ET Sargent 3-27, 21 E Brady 3-32, 29 E Reyal T Swart 3-39, 37 E Botes T Swart 3-46 - 45 E Fourie 3-51, 48 E Turobov 8-51, 58 E Fourie T Swart 8-58, 64 E Sargent T Swart 8-65, 73 E Sadullayev 13-65.

Domination sans partage des joueurs des Émirats qui éliminent ainsi leurs hôtes Ouzbeks des qualifications pour 2019.

 

21/5, à 14h : Ouzbékistan 22-23 Guam (MT 7-10) au stade Dustlik de Tashkent. Arbitre inconnu.

Ouzbékistan : Talipov - Karimov (c) (CJ) 4, Pateev (Arzikulov 34), Bogachkin, Sobirov - Krechun, Kamilov (Mosin 50) - Bobkov (Mamasiddikov 72), Sadullayev, Turabekov (Turobov) - Ashurov (S.Kuldashev 69), Mahmatkulov - Bazarov, Namirov (Hazratkulov 60), Orzikulov (Juraev 60). Kulikov, Focas, Uteshev (coaches). Nazarov (non entré). Reste du squad : Djuraev, Khusanov, Sherov, Tursunov.

Guam : Eustaquio - Hocog (Fritz 58), Mendiola, M.Mateo, Rosario - E.Calvo, Uluiviti - Pascual, Flores, R.Leon Guerrero (c) - Ramiro, Perez - Borja, J.Mateo, O’Mallan . Penn, Mick, Hunt (coaches), Grantham (manager). Baza, Eldred, Franquez, Griffin, S.Leon Guerrero, Sablan (non entrés).

>>>>> Ouzbékistan : 3 essais dont 2 transformés et 1 pénalité, Guam : 2 essais transformés et 3 pénalités. 5 E O’Mallan T Uluiviti 0-7, 19 P Uluiviti 0-10, 38 E Arzikulov T Krechun 7-10 - 42 E Sadullayev T Krechun  14-10, 57 E Karimov 19-10, 64 P Uluiviti 19-13, 72 E Rosario T Uluiviti 19-20, 73 P Krechun 22-20, 74 P Uluiviti 22-23.

Match serré entre les deux éliminés des qualifications 2019 où Guam envoie l’Ouzbékistan en division 3 l’an prochain.

 

21/5, à 16h : Émirats Arabes Unis 70-18 Thaïlande (MT 21-8) au stade Dustlik de Tashkent (Ouzbékistan). Arbitre inconnu.

Émirats Arabes Unis : Reyal - Fourie (Alalawi 72), Sargent, B.Bolger (c), Overton (Lewsey 65) - Hutchings, Swart - Knight (Aljuanaibi 68), Botes, Fitzgerald (Reason 17-27, Talford 61) - Brady (CJ 22, Talbot 52), Perry (Blane 52) - Chapman (Hart 38), Blamire (CJ 16), Minks (Reason 71). Perelini, Fadloon (coaches). Reste du squad : Ghulam, Scott.

Thaïlande : Khamkoet - Yingcharoen, Keapattanachai (Intaranasri 59), Mathee (Rungrangritaweesuk 42), Teamyot - Laksanasompong, Promtaree (Phanphattarapong 57) - Dechabaansanong (Jasuna 72), Thammaporn (c), Sornritchingchai - Thuvirat (Hongsakornprasert 48), Janda (Sutmart 42) - Akkhanimart, Suepsang (Klongtrujrok 71), Hirunchai (Pringprome 62). Onaka, Krittamataporn, Saengthong (coaches). Reste du squad : Anusaen, Monsereenusorn, Puangpun.

>>>>> Émirats Arabes Unis : 10 essais transformés, Thaïlande : 2 essais dont 1 transformé et 2 pénalités. 3 E Fourie T Sargent 7-0, 24 E Keatparranachai 7-5, 30 P Khamkoet 7-8, 33 E Hutchings T Sargent 14-8, 35 E Reyal T Sargent 21-8 - 41 E Fourie T Sargent 28-8, 46 E Hirunchai T Khamkoet 28-15, 58 E Overton T Sargent 35-15, 62 E Swart T Sargent 42-15, 64 E Talbot T Sargent 49-15, 67 E Hutchings T Sargent 56-15, 72 E Reyal T Sargent 63-15, 76 P Khamkoet 63-18, 79 E B.Bolger T Sargent 70-18.

Les Thaïlandais, désormais éliminés des qualifications 2019, n’ont tenu qu’une demi-heure avant d’encaisser une déferlante de l’équipe des Émirats Arabes Unis qui continue l’aventure et retrouvera à juste titre la division 1 l’an prochain.

 

 

Zone Europe

 

Tour 1A0 - Tour préliminaire potentiel (dernier match ENC 2D 2014-2016)

 

28/5, à 12h : Finlande 24-13 Bulgarie (MT 13-8) au stade Myllypuro d’Helsinki. Arbitre : M. Sandell (Suisse) avec MM. Lumme (Finlande) et Tsenov (Bulgarie) + Mme Frayssinet (Suède). Temps nuageux (15°C), bon terrrain, moins de 250 spectateurs.

Finlande : Viljanen - Aunula, Lammi, Siivonen, Repo (Valtia 73) - Finell (c), Clegg - Eskola, Ahola, Katainen - Filtness (Keränen 73), Van de Walt (Tikkanen 61) - Välimäki, Kontilla (Aro 58), Rainvuori (Tammero 79). I.Visser, Gibbons (coaches), S.Whittaker (manager). Bannatyne, Korhonen, Mickelsson (non entrés).

Bulgarie : Ivanov - Todorov (Kalinov 41), Odadzhiyski, Stoyanov (c), Kotsev - Mihov, Borisov (Perry 61) - Avramov, Valkov, Tenev - Vasiliev (Georgiev 73), Pelovsli (Donov 54) - Gidionov (Nassvadi ou Stefanov 48), Parizov (Vasilev 48), Gumushan (K.Petkov 49). G.Petkov (coach), Dimitrov (manager).

>>>>> Finlande : 4 essais dont 2 transformés, Bulgarie : 2 essais et 1 pénalité. 11 E Siivonen, T Lammi 7-0, 14 E Stoyanov 7-5, 31 E Aunula T Lammi 14-5, 39 E Katainen 19-5, 40 P Stoyanov 19-8 - 50 E Ahola 24-8, 73 E Valkov 24-13.

Hasard du calendrier, ce dernier match de l’ENC 2016 voyait son perdant être rétrogradé en ligue de développement et était, de ce fait, une sorte de match préliminaire aux qualifications en Europe. Les Finnois, profitant de l’avantage du terrain, ont ainsi éliminé les Bulgares de la route vers 2019.

 

Tour 1A1 - Rugby Europe Conférence 2 Nord (demi-saison 2016-2017)

 

1/10, à 14h : Estonie 5-53 Hongrie (MT 0-27) au stade central Kalevi de Tallinn. Arbitre : M. Kopp (Russie) avec MM. Lumi (Estonie) et Drnaladze (Géorgie) + M. Bautris (Lettonie). Temps ensoleillé, nuageux et venteux, bon terrain, 200 spectateurs.

Estonie : Sinijärv - Martinson (Kotkas 50), Ka.Kokemägi, Köpper, Kalso -Veersalu, Ki.Kokemägi - Gallardo (CJ 57), Lomp, Astre - Ras.Toompere (Pärn 65, Orgussaar 75), Pärn (Pallas 41) - Ermel, Sihimets (Gorelashvili 48), Voropajev (Rag.Toompere 60). Dickson, Dent (coaches), Niisuke (manager). Tiitsmaa, Löhmus, Oja (non entrés). Reste du squad : Sangla.

Hongrie : Collet - Jung (Kiss 1), M.Stiglmayer (Antal 52), Lloyd, Kósa - Sacase, Czakó - Ducrocq, Drabbant, Zair - Kádár (I.Szabó 75), Brand (Ágotai 49) - T.Szabó (Fehér 61), Máthé (Zelenka 66), Márki (G.Németh 61). R.Williams, K.Németh, Tóth (coaches), G.Stiglmayer (manager). Mikulinszky (non entré).

>>>>> Estonie : 1 essai, Hongrie : 7 essais dont 6 transformés et 2 pénalités. 14 P Collet 0-3, 16 ET Collet 0-10, 19 E Kiss T Collet 0-17, 23 P Collet 0-20, 25 E Collet T Sacase 0-27 - 50 E Ka.Kokemägi ou Martinson 5-27, 54 E Zair ou Drabbant 5-32, 55 E Kósa ou Collet T Collet 5-39, 71 E Drabbant T Collet 5-46, 77 E Ágotai T Collet 5-53.

Large victoire des Hongrois, plus solides devant face à des Estoniens encore limités pour une première rencontre à ce niveau.

 

8/10, à 14h : Norvège 48-31 Finlande (MT 15-26) à Oslo. Arbitre : M. Nogueira (Portugal) avec Mme Lescoffit et M. S.Whittaker (Finlande) + Mme Frayssinet (Suède). Temps venteux et frais (11°C), bon terrain.

Norvège : Gannon (Botha 41) - Nygaard, Borsheim, Jones (Laukvik 76), Nordtun (Rodriguez 76) - N.Cummins (c), Guardia - Gundersen (Fraser-Smith 48), Elliot, F.Skovly - Wilhelmsen (Abramishvili 65), Raclin - Eaton (M.Skovly 41), Buncle, Hopkin (Veigas 48, Deleneuville 74). N.Cummins, M.Cummins (coaches), Skjold (manager).

Finlande : Haapanen (Pääkkö 45) - Sleath, Lammi (Honkanen 76), Viljanen, Repo (Siivonen 66) - Finell (c), Clegg - Keränen (Larsen 70), Konttila (CJ 68), Kekeläinen - Katainen, Filtness (Heinänen 63) -  Skögholm (Gröndahl 63), Aro (CJ 60), Välimäki. I.Visser (coach), S.Whittaker (manager). Nähri, Suoja (non entrés).

>>>>> Norvège : 7 essais dont 5 transformés et 1 pénalité, Finlande : 5 essais dont 3 transformés. 4 E Kekeläinen T Viljanen 0-7, 17 ET Viljanen 0-14, 20 E Elliot T Jones 7-14, 25 E Guardia 12-14, 29 E Konttila T Viljanen 12-21, 33 P N.Cummins 15-21, 35 E Sleath 15-26 - 42 E Repo 15-31, 53 E Guardia T N.Cummins 22-31, 61 E Raclin T N.Cummins 29-31, 66 E Nygaard 34-31, 72 E Buncle T N.Cummins 41-31, 79 E Elliot T N.Cummins 48-31.

Les Norvégiens ont fait le break en fin de match face à des Finlandais joueurs qui avaient dominé la première période.

 

8/10, à 15h : Hongrie 25-13 Danemark (MT 20-3) à Esztergom. Arbitre : M. Bartolic (Croatie) + M. Juanchich (France). 1.250 spectateurs.

Hongrie : Collet - Foucaut, M.Stiglmayer, Lloyd (Kiss 72), Katona - Sacase, Czakó - Gyurcsik (Márki 53), Drabbant, Ducrocq - Kádár, Brand (Ágotai 59) - Pocskai (CJ 80), Máthé, T.Szabó. R.Williams, Tóth (coaches), G.Stiglmayer (manager). Fehér, Kósa, Suiogan, I.Szabó, Zelenka (non entrés).

Danemark : Egholm Nexmand (Strøyberg Attali 41) - Hounou, Melgaard, Mayne, Hansen (Grønfeldt 46) - Bjerrum (Enna 74), M.Jensen (J.Jensen 53) - Tell, Mackeprang (c), Vernon (Byelskyy 43) - Maagaard Holm, K.Nielsen - M.Larsen (Madsen 76), Dufke (Garcia Pedersen 62), N.Andersen (Morad 43). Lai, J.Andersen (coaches), P.Andersen (manager).

>>>>> Hongrie : 3 essais dont 2 transformés et 2 pénalités, Danemark : 1 essai transformé et 2 pénalités. 10 P Sacase 3-0, 14 P Bjerrum 3-3, 17 P Sacase 6-3, 29 E Kádár T Collet 13-3, 39 E Ducrocq T Collet 20-3 - 45 E T.Szabó 25-3, 47 P Bjerrum 25-6, 73 E Tell T Bjerrum 25-13.

Les Hongrois ont dominé le début d‘un match animé et pris un avantage au score que  les Danois, se réveillant trop tard en fin de partie, n’ont pas pu remonter.

 

22/10, à 13h : Finlande 51-6 Estonie (MT 18-6) au stade Myllypuro d’Helsinki. Arbitre : M.Grumbinas (Lituanie) avec MM. Lumme et Kanniainen (Finlande) + M. Ryan (Irlande). Temps très froid, terrain sec, 300 spectateurs.

Finlande : Sleath (Lammi 55) - Pääkkö (Honkanen 65), Viljanen, Finell (Tuoresmäki 71), Repo - Hennessy, Mäenpää - Keränen (c) (Nähri 66), Katainen (Konttila 44), Eskola - Kekeläinen (Van der Walt 44), Filtness - Heinänen (Gröndahl 61), Aro, Välimäki (Mickelsson 71). I.Visser (coach), Whittaker (manager).

Estonie : Sinijärv - Kalso, Veebel (Kotkas 39), Pallas, Löhmus (Köpper 22) - Veersalu, Ki.Kokemägi - Astre (Erelt 69), Lorens (CJ 30), Gallardo - Ras.Toompere (Lomp 47), Ka.Kokemägi - Voropajev (Rag.Toompere 47), Sihimets (Tiitsma 78), Ermel (Venkatasubramanian 64). Dickson (coach), Niisuke (manager). Pärn (non entré).

>>>>> Finlande : 8 essais dont 4 transformés et 1 pénalité, Estonie : 2 pénalités. 3 E Aro 5-0, 10 P Veebel 5-3, 17 E Pääkkö 10-3, 32 E Viljanen 15-3, 35 P Veebel 15-6, 38 P Viljanen 18-6 - 41 E Keränen 23-6, 61 E Viljanen T Repo 30-6, 63 E Lammi T Repo 37-6, 72 E Hennessy T Repo 44-6, 74 E Viljanen T Repo 51-6.

Les Finlandais ont dominé les Estoniens dans tous les secteurs du jeu, lachant les chevaux après la pause dans un match joué dans des conditions de froid déjà difficiles en cet automne nordique.

 

22/10, à 16h : Danemark 20-0 Norvège (MT 17-0) au stade athlétique d’Odense. Arbitre : M. Maughan (Allemagne) avec MM. Hawkins et Vestorp (Danemark) + M. Minto (Écosse). Temps humide et froid, terrain humide, 500 spectateurs.

Danemark : Strøyberg Attali - Hounou, Mayne (Enna 63), J.Jensen, Melgaard (Hansen 59) - Bjerrum (Thimothée 51), M.Jensen (CJ 79) - Tell, Mackeprang (c) (C.Jensen 67), Madsen (CJ 80) - Maagaard Holm (Jørgensen 63), K.Nielsen - Garcia Pedersen (Morad 44), Dufke, M.Larsen. Lai, J.Andersen (coaches), P.Andersen (manager). N.Andersen, Byelskyy (non entrés).

Norvège : Cartwright - Botha (Laukvik 72), Borsheim, Jones, Nordtun (Rodriguez 40) - N.Cummins (c), Guardia - F.Skovly, Kennedy, Fraser-Smith (CJ 66, Hoftun 76) - Raclin, Wilhelmsen (Gundersen 59) - Eaton (Fromm 69), Buncle, Hopkin (Deleneuville 51). N.Cummins, M.Cummins (coaches), Skjold (manager). Skjold, M.Skovly (non entrés).

>>>>> Danemark : 3 essais dont 1 transformé et 1 pénalité. 22 E Mayne ou Hounou 5-0, 30 E Tell T J.Jensen 12-0, 34 E Hounou 17-0 - 54 P Thimothée 20-0.

Les Danois ont pris la mesure des Norvégiens en première mi-temps, le match devenant plus haché en seconde période.

 

Tour 1A2 - Rugby Europe Conférence 2 Sud (demi-saison 2016-2017)

 

8/10, à 15h : Autriche 29-22 Bosnie-Herzégovine (MT 9-15) à la place du club de sports Viennois de Dornbach (quartier de Vienne). Arbitre : M.Cekel (République Tchèque) + M. Romano (Italie). Petite pluie, bon terrain, 700 spectateurs.

Autriche : Preclik - Spicher (Sabo 78), Campbell, Lynton-Evans (Graf 74), Reiseneder (Lee 78) - Dobner, Navas - Psota (Kerschbaumer 7, Vreysen 74)), Radomirov, Schneider - Dachler (CJ 80), Pauser - Müller, Adaktylos (Donovan 79), El Agrebi (Borer 64). Doyle, Wilplinger (coaches), Berger (manager). Hotzy (non entré).

Bosnie-Herzégovine : Hamzić - Bišić (CJ 17), Glavaš, Tuka, Spahić - Subašić, Zadić - Oruć, Jovanović, Petrušić - Pašanbegović (Kubat 74), Topalović (Pojskić 41-49, 64, CJ 73) - Stanković, Fetić (CJ 43), Mrkaljević. Mušinović, Aldobašić (coaches), Mahić (manager). Ahmić, Begić, Garanović, Lekić, Suljić, Tanjić (non entrés).

>>>>> Autriche : 2 essais transformés et 5 pénalités, Bosnie-Herzégovine : 3 essais dont 2 transformés et 1 pénalité. 9 P Navas 3-0, 11 E Bišić 3-5, 20 P Subašić 3-8, 23 P Navas 6-8, 33 P Navas 9-8, 40 E Spahić T Subašić 9-15 - 52 E Lynton-Evans T Navas 16-15, 60 P Navas 19-15, 63 E Preclik T Navas 26-15, 73 P Navas 29-15, 77 E Fetić T Subašić 29-22.

Courte victoire des Autrichiens sur des Bosniaques accrocheurs.

 

29/10, à 14h : Slovénie 74-13 Serbie (MT 27-6) au parc sportif Šiška de Ljubljana. Arbitre : M. Lipperini (Italie) avec MM. Slapnicar (Slovénie) et Micic (Serbie) + M. Brochard (Monaco). Beau temps (15°C), bon terrain, 500 spectateurs).

Slovénie : Sajevic (Kavčič 76) - Okič (petelin 76), Catt, F.Skofic, G.Skofic - Burnik (Miljuš 55), Radelj-Šemrov - M.Skofic (c), Kovacic, Suljič (J.Skofic 65) - Vrhunec (Gobec 40), Dobnikar (Šercer  49) - Pilko (Javornik 61), Zaletel (Sambol 61), Hočevar. Fenton, Puconja (coaches), Jovič (manager).

Serbie : Dejanović - Glišić, Arsić (Šošić 55), E.Đjorđjević (Jerković 62) , Keglić - Janković, Andrić (Babić 45) - Marinković (CJ 35), Martić, Radeka (Lukić 41) - Preradojevic (Radić 68), Ranković - Radović (A.Đjorđjević 55), Totić (Ristić 61), Đjukić (Sretenović 45). Moilovic, Orlović (coaches), Milenkovic (manager).

>>>>> Slovénie : 11 essais dont 8 transformés et 1 pénalité, Serbie : 1 essai transformé et 2 pénalités. 7 P Burnik 3-0, 10 E M.Skofic 8-0, 15 P Martić 8-3, 20 P Martić 8-6, 23 E Catt 13-6, 36 E Catt T F.Skofic 20-6, 40 E Burnik T F.Skofic 27-6 - 41 E M.Skofic T F.Skofic 34-6, 45 E G.Skofic 39-6, 48 E Arsić T Martić 39-13, 60 E Catt T F.Skofic 46-13, 64 E G.Skofic T F.Skofic 53-13, 67 E M.Skofic T F.Skofic 60-13, 71 E G.Skofic T F.Skofic 67-13, 80 E Sambol T F.Skofic 74-13.

Domination sans partage des Slovènes sur une équipe de Sebie dépassée.

 

Tour 1B1 - Rugby Europe Conférence 1 Nord (demi-saison 2016-2017)

 

3/9, à 15h : Suède 14-56 République Tchèque (MT 0-28) au stade de rugby Korsängen d’Enköping. Arbitre : M. Burlet (Belgique) avec MM. Persson (Suède) et Herman (République Tchèque) + M. Michiels (Belgique). Temps nuageux, terrain parfait, 400 spectateurs.

Suède : Fransson (Nave 41) - T.Njuru, Callaghan, Murphy, Enstad - Johansson (Nilserius 72), Mitchell - Derk (CJ 20), Paulsson, Mårtensson (Christersson 50) - Rappestad (Lindblom 55), Sandberg - Eriksson, Darbyshire (Forsberg 17), Loxvi (Wiklund 37). K.Njuru, Hoade (coaches), Carruthers (manager). Meitmann, Svensson (non entrés)

République Tchèque : Schlanger (P.Čížek 55) - Berounský, Žalud, Stejskal, Forst - Pantůček, Šimák (Musil 62) - Hruška (Voves 42), Havel, Charvát - Wognitsch (Backa 71), Frank (Olbrich 58) - Havlíček (Elis 55-74), Kutil (CJ 64, Stanĕk 73), Průša (Dřímal 48). Putra, Pala (coaches), Ouředník (manager). Reste du squad : J.Čížek, David, Jursík, Loutocký, Schneider.

>>>>> Suède : 2 essais transformés, République Tchèque : 8 essais transformés. 7 E Havel T Forst 0-7, 18 E Charvát T Forst 0-14, 23 E Havel T Forst 0-21, 36 E Stejsjkal T Forst 0-28 - 48 E Pantůček T Forst 0-35, 60 E Havel T Forst 0-42, 70 E Wognitsch T Forst 0-49, 72 E T.Njuru T Murphy 7-49, 76 E Olbrich T Forst 7-56, 79 E Nave T Murphy 14-56.

Large victoire des Tchèques chez le rélégué de l’étage supérieur, les plaçant ainsi dans les meilleures conditions pour les qualifications 2019.

 

22/10, à 15h : Lettonie 31-24 Luxembourg (MT 19-12) au centre olympique Zemgales de Jelgava. Arbitre : M. Tuma (République Tchèque) avec MM. Reinils (Lettonie) et Olivier (Luxembourg) + M. Thome (Finlande). Temps froid et venteux, bon terrain, 450 spectateurs.

Lettonie : R.Davidsons - Bērziņš, T.Davidsons, Kruskops, Šefanovskis - Kotļevs (Bajārs 67), Raņķis - Silvoniks (c), Bramanis (J.Šveds 61), Balodis - Zarakovskis (S.Šveds 61), Streikišs - Asejevs, Grieķis, Cirša (Lobānovs 44). Lysko, Straume (coaches), Višņakovs (manager). Aivars, Bokišs, Garkalns, Miksons (non entrés).

Luxembourg : Keane - Timmermans (Rossa 67, Remedi 70), Ketema, Browne, Nicoletta - Dozin, Dennis (Logier 67) - Kimmel, Kremer, Vert (Carroll 4-14) - Toulet, Grimmer (Lowe 77) - Rezapour (c) (Carroll 25), Marcus, Blanchet. Flynn (coach), Ellis (manager). Dee, Romao, Zimmer (non entrés).

>>>>> Lettonie : 5 essais dont 3 transformés, Luxembourg : 4 essais dont 2 transformés. 10 E Balodis 5-0, 16 E Raņķis T R.Davidsons 12-0, 19 E Rezapour 12-5, 26 E Cir š a T R.Davidsons 19-5, 30 E Dozin ou Vert T Browne 19-12 - 44 E Šefanovskis T R.Davidsons 26-12, 48 E Dennis 26-17, 55 E Vert ou Toulet T Browne 26-24, 67 E R.Davidsons 31-24.

Dans un match âpre et rugueux mais finalement plaisant à voir, les Lettons pourtant dominateurs ont eu du mal à s’imposer à de très valeureux Luxembourgeois.

 

5/11, à 14h : Lituanie 11-6 Lettonie (MT 3-3) au stade Savivaldybés de Šiauliai. Arbitre : M. Kaptyukh (Russie) avec MM. Egiijus (Lituanie) et Sarkans (Lettonie) + M. Berzin (Russie). Temps glacial (-5°C), terrain enneigé, 500 spectateurs.

Lituanie : D.Vilimavicius - M.Vilimavicius (Kalinauskas 74), Bloskys, Vasiliauskas (Taujanskas 48), Jankaitis - K.Marcisauskas, Misevicius - Tautkus (Krasauskas 71), Radzius (c), Lianzbergas (Strigunas 55) - Duncikas, Vaitkevicius (Poskevicius 65) - Rachimovas, Jonaitis (Baltrusaitis 60), Terleckas. Manyosha, G.Marcisauskas (coaches), Bieliauskas (manager). Astrauskas, Malinauskas (non entrés).

Lettonie : R.Davidsons - Bokišs, T.Davidsons, Kruskops, Bajārs - Kotļevs, Raņķis (Norberts 71) - Silvoniks (c), J.Šveds (Bramanis 36), Aivars (Kozels 36) - Balodis, Streikišs - Asejevs, Grieķis (S.Šveds 71), Cirša (Lobānovs 48). Lysko, Robežnieks (coaches), Višņakovs (manager). Imbrass, Kaucis, Miksons (non entrés).

>>>>> Lituanie : 1 essai et 2 pénalités, Lettonie : 2 pénalités. 15 P K.Marcikauskas 3-0, 28 P R.Davidsons 3-3 - 73 E D.Vilimavicius 8-3, 78 P R.Davidsons 8-6, 80 P Taujanskas 11-6.

Match fermé dans un contexte difficile où les Lituaniens ont pris l’avantage sur leurs voisins Lettons.

 

5/11, à 16h : Luxembourg 0-19 Suède (MT 0-19) au stade Josy Barthel de Luxermbourg. Arbitre : M. Trentin (Italie) avec MM. Dennis (Luxembourg) et Baverstam (Suède) + M.Guidez (France). Temps corect, terrain excellent, 1.200 spectateurs.

Luxembourg : Keane (Logier 59) - Ketema, Bares (Timmermans 46), Browne, Nicoletta - Dozin, Dennis - Kimmel (c), Kremer (Carroll 27-30), Vert - Toulet (Romao 75), Grimmer - Zimmer (Carroll 38, Remedi 47), Marcus (Dee 68), Blanchet (Wagner 68). Flynn, Rezapour (coaches), Ellis (manager). Lowe (non entré).

Suède : Fransson - Hemmens (Persson 76), Callaghan, Erasmus, Nordgren - Johansson (Rissanan 77), Enstad - Nilsson, Ekstrand (Hoade 68), Burke - Larsson (Lindblom 66), Zengler - Bergvall (A.Eriksson 53), Darbyshire (c) (Salahov 71), Wiklund. K.Njuru, Hoade (coaches), M.Eriksson (manager). Nilserius, Svensson (non entrés). Reste du squad : Beveridge, Chamberlain, Daish, Derk, Meitmann, Mitchell, T.Njuru, Tunestål.

>>>>> Suède : 3 essais dont 2 transformés. 6 E Darbyshire 0-5, 14 E Ekstrand T Erasmus 0-12, 27 E Enstad T Erasmus 0-19.

Remaniée, la Suède a fait la différence avant la pause et enfonce le Luxembourg dans les qualifications pour 2019.

 

12/11, à 14h : République Tchèque 15-6 Lituanie (MT 12-0) au stade du Rugby Club Tatra Smichov de Prague. Arbitre : M. Amashukelli (Géorgie) avec MM. Breburda (République Tchèque) et Girdvainis (Liyuanie) + M. Robin (France). Temps neigeux, terrain gras et boueux, 1.500 spectateurs.

République Tchèque : Schlanger - Žalud, Rohlík, M.Kovář, Forst - Pantůček, Šimák (Hopp 76) - Mára (, Charvát 50), Havel, Hruška (O.Kovář 79) - Voves (c), Olbrich (Páv 50) - Havlíček (Calderoni 50), Kutil (Dřímal 79), Rapant (CJ 62). Putra, Pala (coaches), Ouředník (manager). P.Čížek, Průša (non entrés).

Lituanie : D.Vilimavicius - Vasiliauskas, Bloskys, K.Marcisauskas, Jankaitis (Tamoliunas 15) - Taujanskas, Misevicius - Tautkus (Strigunas 52), Radzius (c), Duncikas (Poskevicius 52) - Tveraga (Krasauskas 72), Andrijauskas - Baltrusaitis (Jonaitis 50), Rachimovas (Malinauskas 72), Terleckas. Manyosha, G.Marcisauskas (coaches), Bieliauskas (manager). A.Urbonas, J.Urbonas (non entrés).

>>>>> République Tchèque : 2 essais dont 1 transformé et 1 pénalité, Lituanie : 2 pénalités. 2 E Rohlík 5-0, 8 E Rapant T Forst 12-0 - 49 P D.Vilimavicius 12-3, 63 P D.Vilimavicius 12-6, 66 P Forst 15-6.

Pris à froid dès le début d’une rencontre disputée dans des conditions difficiles par deux équipes néanmoins entreprenantes, les Lituaniens n’ont pas pu remonter leur retard d’origine sur des Tchèques qui ont finalement géré leur avance.

 

Tour 1B2 - Rugby Europe Conférence 1 Sud (demi-saison 2016-2017)

 

22/10, à 18h : Andorre 15-63 Malte (MT 3-32) au stade national d’Andorre-la-Vieille. Arbitre : M. Angelucci (Italie) avec MM. Ferreira et Borda (Andorre) + M. Jargeac (Luxembourg). Temps ensoleillé au début, terrain excellent et éclairé, 400 spectateurs.

Andorre : Abello - Ginesta (Menardia 72), Gispert, A.Canturri (Dawson 58), R.Canturri - R .Fite, Estevenet (Arajol 55) - Consuegra (Macedo 70), Alieu, Carmona (Vicente 62) - J.Fite, Raya (Torrent 52) - Tosatti (Risco 68), Closa (Rubia 72), Rekhviashvili. Martinho, Castellon (coaches), Estevez (manager).

Malte : Morris - Kirk (Debattista 72), R.Holloway (R.O’Brien 62), D.Busuttil, Hepburn - Quarendon, T.Holloway (Galea 72) - D.Apsee (Bezzina 64, CJ 70), Basher, Watts - Deguara, Davey (Borg 72) - Harvey (Cerketa 52), Holliday (Gatt 72), R.Apsee (Spiteri 72). Neill, Ethell (coaches), Howland (manager).

>>>>> Andorre : 2 essais dont 1 transformé, Malte : 9 essais dont 6 transformés et 2 pénalités. 3 P Morris 0-3, 5 P Abello 3-3, 10 P Morris 3-6, 14 E T.Holloway T Morris 3-13, 24 Kirk T Morris 3-20, 28 E Kirk T Morris 3-27, 39 E D.Apsee 3-32 - 42 E Kirk T Morris 3-39, 46 E D.Apsee T Morris 3-46, 48 E Kirk ou Hepburn 3-51, 52 E A.Canturri T Abello 10-51, 64 E Quarendon 10-56, 72 E Torrent 15-56, 76 E Watts T Morris 15-63.

Il n’y a eu qu’une équipe sur le terrain et les Andorrans dépassés auront bien du mal à se relever de cette lourde défaite à domicile pour les qualifications 2019 face à des Maltais entreprenants et véloces.

 

29/10, à 14h : Malte 31-3 Chypre (MT 7-3) au stade des Hibernians de Corradino. Arbitre : M. Cabral (Israël) avec MM. Da Silva et Ramage (Malte) + M. Sironi (Italie).

Malte: Morris - Kirk (Debattista 79), R.Holloway, D.Busuttil (c), Hepburn (R.O’Brien 52) - Quarendon, T.Holloway (Galea 76) - D.Apsee, Basher (Borg 48), Watts (CJ 63, Cerketa 73) - Davey (Cerketa 45, Harvey 49), Deguara (Bezzina 78) - Harvey (Gatt 45), Holliday, R.Apsee (Spiteri 76). Neill, Ethell (coaches), Howland (manager).

Chypre : King (CJ 79) - Fell, Agathokleous, Emery, Nikolaidis (Baimas 52) - Zavallis (M.Bilton 63), Shaouna - FJoannou, Frixou (Maratheftis 59, Charambalides 77), Blond (Vasili 63) - J.Bilton, Antoniou - Kasabi, Zakakiotis (Christaki 71), Grigoriou. Binikos, Barnit (coaches), Lenos (manager).

>>>>> Malte : 5 essais dans 3 transformés, Chypre : 1 pénalité. 35 P Zavallis 0-3, 40 E Holliday T Morris 7-3 - 45 E Kirk T Morris 14-3, 53 E Kirk 19-3, 71 E R.O’Brien 24-3, 80 E Cerketa ou D.Apsee T Morris 31-3.

Le match entre les deux îles Méditérranéennes a mis une mi-temps pour trouver son vainqueur, les Maltais dominant les Chypriotes et se positionnant pour les qualifications 2019.

 

29/10, à 16h : Croatie 47-15 Andorre (MT 40-3) au stade Stari Plac Hajdukovo de Split. Arbitre : M. Bodea (Roumanie) avec MM. Dragicevic (Croatie) et Ferreira (Andorre) +  M. Michiels (Belgique). Temps ensoleillé (20°C), terrain sec et dur, 1.000 spectateurs.

Croatie : Lerotić - Vlajčević, Burazin, Grčić, Majkić (Oxenham 42) - Ayoub, Rosso (Bunić 66) - Ozić (c), Rowe (Udovičić 50-62, Kodžić 62), Grle (Perić 66) - Jurčević (Buljac 62), Draženović (CJ 24) - Perlain (CJ 46, Ondini62), Čorić (Brečić 52), Miljak (Udovicic 62). Yelavić, Tonći (coaches), Holjevac (manager).

Andorre : Abello - Ginesta, Fajol, A.Canturri (Menardia 64), R.Canturri - R.Fite, Estevenet (Arajol 52) - Ambor (CJ 46), Jamrulidze (CJ 23), Alieu - Soteras (Mitjana 41, Rubia 77), Macedo (Comas 64) - Tosatti (Risco 79), Raya, Rekhviashvili. Martinho (coach), Estevez (manager). Jordan, Uriguen (non entrés).

>>>>> Croatie : 7 essais dont 6 transformés, Andorre : 2 essais dont 1 transformé et 1 pénalité. 1 P Fajol 0-3, 2 E Majkić T Ayoub 7-3, 6 E Burazin T Ayoub 14-3, 9 E Majkić T Ayoub 21-3, 15 E Ozić T Ayoub 28-3, 18 E Burazin 33-3, 33 ET Ayoub 40-3 - 51 E Mitjana T Abello 40-10, 55 ET Ayoub 47-10, 76 E Mitjana 47-15.

Les Croates ont fait la différence en début d’un match heurté face à des Andorrans arrivés avec deux heures de retard pour des raisons de transport.

 

5/11, à 14h : Israël 23-16 Croatie (MT 20-6) à l’institut Wingate de Netanya. Arbitre : M. Catteau (Belgique) avec MM. Cabral (Israel) et Dragicevic (Croatie) + M. Hewer (Malte). Temps chaud et sec, bon terrain, 1.700 spectateurs.

Israël : M.Radashkovich - Kakoun, J.Radashkovich (Sukhashvili 61), Abutbul, Rainstein - Pryimak, Humphreys - Goldstein (Y.Gail 61), U.Gail, Matisis - Manjavidze (Shaki 55), Burden - Brosh (Levy 58), Bracha (Iotan 60), Amos. Penn, Maffi (coaches), J.Shapira (manager). Evans, Harris, Mai Jeker (non entrés).

Croatie : Lerotić - Vlajčević (Vlašić 55), Burazin (Vlašić 10-12), Grčić, Oxenham (Bunić 50) - Ayoub, Rosso - Ozić (c), Rowe, Grle (Kodžić 59) - Jurčević (Buljac 41), Draženović - Perlain (Ondini 41), Brečić (Čorić 55), Miljak. Yelavić, Tonći (coaches), Holjevac (manager). Ondini, Perić, Udovičić (non entrés).

>>>>> Israël : 3 essais dont 1 transformé et 2 pénalités, Croatie : 1 essai transformé et 1 pénalité. 4 E Kakoun 5-0, 18 P Ayoub 5-3, 19 P Abutbul 8-3, 28 P Ayoub 8-6, 31 E Goldstein T Ayoub 15-6, 38 E J.Radashkovich 20-6 - 47 P Ayoub 20-9, 57 P Abutbul 23-9, 72 E Rowe T Ayoub 23-16.

Les Israëliens ont tenu à distance les Croates durant toute la partie dans un match pourtant serré.

 

12/11, à 14h30 : Chypre 28-38 Israël (MT 18-17) au stade Paphiako de Paphos. Arbitre : M. Rázga (République Tchèque) avec MM. Nowell (Chypre) et Tenenbaum (Israël) + M. Sironi (Italie). Temps nuageux, terrain herbeux, 500 spectateurs.

Chypre : Burns (Maratheftis 68) - Peters, Agathokleous, Emery, Fell - Holden, Shaouna (Nikolaisis 79) - Joannou (Vasili 80), Frixou, Antoniou - M.Bilton (Floredan 61), J.Bilton - Thoma, Zakakiotis (Kasabi 70), Grigoriou. Binikos, Barnett (coaches), Lenos (manager). Baimas, Blond, Louca (non entrés).

Israël : M.Radashkovich - Kakoun (Sukhashvili 59), J.Radashkovich (Maguid 80), Abutbul, Rainstein - Pryimak, Humphreys - Goldstein (c), U.Gail, Matisis - Burden, Manjavidze (Shaki 70) - Brosh (Y.Gail 70), Bracha (Lotan 63), Amos. Penn, Maffi (coaches), J.Shapira (manager). Evans, Harris, Mai Jeiker (non entrés).

>>>>> Chypre : 3 essais dont 2 transformés et 3 pénalités, Israël : 6 essais dont 1 transformé et 2 pénalités. 2 E J.Radashkovich 0-5, 12 E Fell T Holden 7-5, 17 E Kakoun 7-10, 25 P Holden 10-10, 26 E Holden 15-10, 32 E Burden T Abutbul 15-17, 39 P Holden 18-17 - 41 E Peters T Holden 25-17, 48 P Abutbul 25-20, 60 E Abutbul 25-25, 62 E Abutbul 25-30, 69 P Holden 28-30, 76 E Matisis 28-35, 80 P Abutbul 28-38.

Les Israëliens ont dû attendre l’heure de jeu pour s’imposer aux Chypriotes dans un match enlevé.

 

Tour 2A - Rugby Europe Trophy (demi-saison 2016-2017)

 

24/9, à 19h30 : Pologne 22-0 Ukraine (MT 16-0) au stade Zaglebia (Dialog arena) de Lublin. Arbitre : M. D.Jones (Pays de Galles) avec MM. Mills et E.Williams (Pays de Galles) + M. Bargaunas (Roumanie). Temps froid, terrain excellent, 2.500 spectateurs.

Pologne : Lament - Sirocki, Bracik (Gasik 65), Reksulak, Rakowski - Piotrowicz, D.Plichta - Nowicki, Mirosz (Niedźwiecki 63), Bartoszek - Poniatowski, P.Karpiński II (Zeszutek 63) - Bysewski, Bobryk (c), Wilczuk (Kacprzak 36-41, 65). Groenewald, Bujtendach (coaches), Braźuk (manager). Chróściel, Gdula, Janeczko, Kujawa (non entrés). Reste du squad : Banaszek, Bartkowiak, Bobruk, Dybowski, Hodura, Kościelniak, Mchelidze, M.Plichta, Płonka, Pogorzelski, Powała, Przychocki, Psuj, P.Wiśniewski, Wydrzycki.

Ukraine : Masukov (Voytov 70) - Zalevskiy (Churaev 30), Garkaviy, Ponomarenko, Kosarev - Tserkovniy, Kravchenko (Shulyak 70) - Litvinenko (CJ 30), Vertiletskiy (Hurylov 64), Mishinov (Kuznetsov 50) - Tsapenko (Makretsov 50), Lomakin - Kramarenko (Sukhikh 70), Kirsanov (c), Alexandriuk (Zalyznyak 55). Kochanov, Kvasnitsya (coaches), Yumashev (manager). Reste du squad : Gurilev, Kosarev.

>>>>> Pologne : 1 essai transformé et 5 pénalités. 3 P Piotrowicz 3-0, 11 P Piotrowicz 6-0, 31 EP T Piotrowicz 13-0, 37 P Piotrowicz  16-0 - 50 P Piotrowicz 19-0, 70 P Piotrowicz 22-0.

Large victoire de la Pologne qui a dominé la partie sans vraiment trouver la brèche dans la défense Ukrainienne.

 

5/11, à 14h : Ukraine 12-54 Pays-Bas (MT 0-23) au stade Skif de Lviv. Arbitre : M. Duarte (Portugal) avec MM. Mendes Silva et Costa (Portugal) + M. Arpaillange (France). Temps correct (7°C), bon terrain, 1.000 spectateurs.

Ukraine : Snisarenko - Zalevskiy (M. Kovalevskyi 54), Kosarev, Ponomarenko, Shakura - Garkaviy, Kravchenko (Yanchyi 48) - Lomakin (CJ 48, Chernyachenko72), Radchuk, V.Litvinenko - Tsapenko, Kulakivskiy (Kuznetsov 74) - Alexandriuk (Zalyznyak 35), Kirsanov (c) (Hurylov 65), Sukhikh (O.Litvinenko 76). Kochanov, Kvasnitsya, Nedbaylo (coaches), Yumashev (manager). Voytov (non entré). Reste du squad : Gurilev, Kobalyanskyi, Marshuba, Milanko, Radchuk, Seagull, Tserkovniy.

Pays-Bas : McBride (Van der Klauw 41) - Nas (Koenen 66), Gascoigne, Weersma, S.Visser - Carroll (Wijten 56), Rademaker - Van Vliet (Kok 51), Wright (Romijn 72), Danen (c) - Crosby, Verbakel - A.Darlington (De Haan 51), M.Darlington (Waremerdam 68), Langelaan (Hogg 71). Gilbert, Allen (coaches), De Rooij (manager).

>>>>> Ukraine : 2 essais dont 1 transformé, Pays-Bas : 7 essais dont 5 transformés et 3 pénalités. 2 E Weersma T McBride 0-7, 12 P McBride 0-10, 19 E Gascoigne T McBride 0-17, 24 P Weersma 0-20, 35 P Weersma 0-23 - 43 E Danen 0-28, 47 E S.Visser 0-33, 52 E Verbakel T Weersma 0-40, 58 E Kulakivskiy T Kosarev 7-40, 70 E S.Visser T Weersma 7-47, 75 E Gascoigne T Weersma 7-54, .

Match déséquilibré entre une équipe d’Ukraine vieillissante et s’approchant de l’élimination pour 2019 et une jeune équipe des Pays-Bas dynamique et enthousiaste.

 

12/11, à 13h10 : Moldova 54-15 Ukraine (MT 28-0) au stade central d’Anenii Noi. Arbitre : M. Cardona (France) avec MM. Descottes et Guilloton (France) + M. Bargaunas (Roumanie). 500 spectateurs.

Moldova : I.Lotcă - G.Lotcă, V.Arhip, Cavcaliuc, Cibotari - Golubenco (Diacon 62), Ungureanu (Preguza 79) - Titică (c) (Artîc 75), Prepeliţă, Gargalic - Romanov (Castravet 75), Mahu - Gajon, Orgheanu (Dorogan 65), M.Cobîlaş (A.Lungu 65-68). Motoc, Volosciuc (coaches), Bulai (manager). Buşilă, Ojovan (non entrés). Reste du squad : Adam, D.Arhip, Boian, Brînză, Buzgan, V.Cobîlaş, Colev, Constantin, D.Petrache, Opre, Spatari.

Ukraine : Snisarenko - Zalevskiy (Shakura 42), Kosarev, Ponomarenko, Kravchenko (CJ 22, M.Kovalevskyi 75) - Voytov, Yanchyi - V.Litvinenko (c), Radchuk, Chernyachenko - Tsapenko, Lomakin (Kobylyanskyi 79) - Alexandriuk (Zalyznyak 71), Kirsanov (Hurylov 71), Sukhikh (O.Litvinenko 52). Kochanov, Kvasnitsya, Nedbaylo (coaches), Yumashev (manager). Kuznetsov, Milanko (non entrés).

>>>>> Moldova : 8 essais dont 7 transformés, Ukraine : 2 essais dont 1 transformé et 1 pénalité. 11 E Gargalic T Golubenko 7-0, 16 E Prepeliţă T Golubenco 14-0, 25 E Titică T Golubenco 21-0, 34 E Prepeliţă T Golubenco 28-0 - 44 E Titică T Golubenco 35-0, 50 E V.Arhip T Golubenco 42-0, 55 P Kosarev 42-3, 64 ET Kosarev 42-10, 70 E Prepeliţă 47-10, 77 E Cavcaliuc T Ungureanu 54-10, 80 E O.Litvinenko 54-15.

Large victoire des Moldaves sur une équipe d’Ukraine dépassée et déjà éliminée avec 3 défaites en 3 matches.

 

19/11, à 15h : Pays-Bas 44-17 Moldova (MT 32-12) au parc sportif l’Eendracht à Amsterdam. Arbitre : M. Grove-White (Écosse) en remplacement de M. Linton (Écosse), avec MM. Brown et Muir (Écosse) + M. Meersman (Belgique). Temps gris et venteux (10°C), terrain artificiel, 3.215 spectateurs.

Pays-Bas : Gascoigne (Koenen 74) - Nas (Kotten 72), Roovers (c), Weersma, S.Visser - Carroll, Rademaker (Van Balkom 62) - Van Vliet (Kok 41), Wright (Romijn 62), Danen - Crosby, Verbakel - A.Darlington (Kieft 62), M.Darlington (Waremerdam 62),  Langelaan (De Haan 72). Gilbert, Allen (coaches), De Rooij (manager).

Moldova : I.Lotcă (Diacon 72) - Cebotari (Artîc 64), V.Arhip, Cavcaliuc, G.Lotcă - Golubenco, Ungureanu (Preguza 72)  - Prepeliţă (c) (Castravet 64), Gargalic, Titică - Mahu (Buşilă 67), Romanov - Gajion (Ojovan 47), Orgheanu, Dorogan (A.Lungu 62). Motoc, M.Paraschiv (coaches), Revenco (manager).

>>>>> Pays-Bas : 7 essais dont 3 tansformés et 1 pénalité, Moldova : 2 essais transformés et 1 pénalité. 6 P Weersma 3-0, 8 E Roovers T Weersma 10-0, 11 E Danen T Weersma 17-0, 16 E Gargalic 17-5, 18 E S.Visser 22-5, 27 E Danen 27-5, 32 E V.Arhip T Golubenco 27-12, 34 E Gascoigne 32-12 - 46 E M.Darlington T Weersma 39-12, 72 E Gascoigne 44-12, 77 E Gargalic 44-17.

Les Néerlandais ont attaqué très fort la rencontre, se mettant à l’abri d’un possible retour des Moldaves, le match se stabilisant aporès la pause avec une dégradation progressive des conditions climatiques.

 

19/11, à 15h : Suisse 10-28 Portugal (MT 3-10) au stade municipal d’Yverdon-les-Bains. Arbitre : M. Tomò (Italie) avec MM. Chirnoaga et Bottino (Italie) + M. Bressy (France). Temps ensoleillé, terrain gras, 2.057 spectateurs.

Suisse : Géry - Porret (Heinrich 16), Montiel, Doy, Escoffier (Hirsch 72) - Dimitri (Meudic 48), Perrod - Pommies (Curdy 67), Lin (c), Wullschleger - N.Guyou, Bernath-Yendt (Coullon 67) - Bartschi (Cumbers 62), Paul (Ronza 72), Larfuye (Moritz 72). Nier, É.Melville (coaches), M.Guyou (manager).

Portugal : Guedes - Vareta, Appleton, Vilela (Ribeiro 62), G.Foro (Silvério 68) - Costa, Magalhães (c) (P.Leal 67) - Villax (Macedo 51), Mendes, Lino - G.Uva, Almeida (CJ 49, Vaz 62)) - Bruno (Conde 59), Diniz (D.Doro 67), Medeiros (Corte-Real 51). I.Smith, Aguiar (coaches), Mateus (manager).

>>>>> Suisse : 1 essai transformé et 1 pénalité, Portugal : 3 essais dont 2 transformés et 3 pénalités. 1 E Bruno T Guedes 0-7, 6 P Perrod 3-7, 33 P Guedes 3-10 - 51 EP T Perrod 10-10, 53 P Guedes 10-13, 60 P Guedes 10-16, 65 E Ribeiro 10-21, 70 ET Guedes 10-28.

Les promus Suisses ont longtemps tenu la dragée haute aux rélégués Portugais qui n’ont vraiment commencé à jouer que lorsqu’ils ont été réduits à 14, dominant une fin de rencontre qui éloigne leurs hôtes d’une qualification pour 2019.

 

26/11, à 15h : Suisse 29-26 Moldova (MT 9-12) au stade municipal d’Yverdon-les-Bains. Arbitre : M. Himmer (Allemagne) avec MM. Maughan et Jahn (Allemagne) + M. Blank (Allemagne). Temps nuageux (7°C), 1.030 spectateurs.

Suisse : Géry - S.Hirsch (Heinrich 55), Montiel (Meuduc 73), To’A (G.Hirsch 80), Escoffier - Doy, Perrod - Pommies (Curdy 80), Lin (c), Wullschleger - N.Guyou, Bernath-Yendt (Vogtli 79) - Bartschi (Moritz 79), Paul (Lucon 33), Schaerer (Hustaix 73). Nier, É.Melville (coaches), M.Guyou (manager).

Moldova : I.Lotcă (Artîc 53) - Cebotari (Diacon 70), V.Arhip, Cavcaliuc, Buzgan - Golubenco, Ungureanu (CJ 64) - Prepeliţă, Gargalic (c), Titică (Castravet 70) - Mahu, Romanov (Boain 79) - Ojovan, Orgheanu, Dorogan (A.Lungu 50). Motoc, M.Paraschiv (coaches), Bulai (manager). Buşilă, Dascal, G.Lotcă (non entrés).

>>>>> Suisse : 2 essais transformés et 5 pénalités, Moldova : 4 essais dont 3 transformés. 7 P Perrod 3-0, 25 E Romanov 3-5, 31 P Perrod 6-5, 37 E V.Arhip T Golubenco 6-12 - 47 E Escoffier T Perrod 13-12, 58 P Perrod 16-12, 64 P Perrod 19-12, 70 E To’A T Perrod 26-12, 78 E Prepeliţă T Golubenco 26-19, 79 P Perrod 29-19, 80 E Ojovan T Golubenco 29-26.

C’est après la pause que les Suisses ont assuré une belle victoire face à de solides Moldaves.

 

Zone Océanie

 

Tour 1 - Pacific Nations Cup 2016 et 2017

 

11/6, à 15h : Fidji 23-18 Tonga (MT 0-15) au stade national ANZ de Suva. Arbitre : M. Owens (Pays de Galles) avec MM. Fraser et Pickerill (Nouvelle-Zélande). Temps ensoleillé, terrain correct.

Fidji : Viriviri - Osborne (Masilevu 53), Goneva, Bai, Delai (Vularika 67) - Volavola, Kenatale (Seniloli 66) - Ravulo (Radrodro 12), Soqeta (Tabakanalagi 55), Dawai - Nakarawa, Cavubati - Atalifo (Koroi 67), Koto (c), C.Ma’afu (Ravai 74). McKee (coach). Veikoso (non entré).

Tonga : Halaifonua (CJ 34) - Iongi, Tuitavake (A.Ma’afu 26), Hakalo (Hala 67), Kilioni - Fosita, Takulua - Ram, Kalamafoni (S.Tau 41), Latu (c) - Kolo’ofai, Faleafa (O.Fonua 67) - S.Faletau (Malimali 53), E .Taione (Anga’aelangi 60), Aholelei (Sakalia 58-73). T.Kefu (coach). Ngaluafe (non entré).

>>>>> Fidji : 3 essais dont 1 transformé et 2 pénalités, Tonga : 2 essais dont 1 transformé er 2 pénalités. 20 P Takulua 0-3, 27 E Iongi T Takulua 0-10, 30 E Takulua 0-15 - 45 E Volavola T Bai 7-15, 50 E Soqeta 12-15, 56 P Takulua 12-18, 58 P Bai 15-18, 71 P Bai 18-18, 74 E Goneva ou Radrodro 23-18.

Des Tongiens rudes et  fougueux attaquaient le match le pied au plancher avant de se faire rattraper juste après la pause par les rapides Fidjiens qui s’imposaient finalement sous la direction de M. Owens qui devient l’arbitre le plus capé au monde.

 

18/6, à 15h : Fidji 26-16 Samoa (MT 10-16) au stade national ANZ de Suva. Arbitre : M. Clancy (Irlande) avec MM. Doyle (Angleterre) et Leckie (Australie). Temps correct, terrain un peu abîmé.

Fidji : Viriviri - Nayacalevu (CJ 28), Goneva, Vasiteri (Volavola 52), Osborne - Bai, Seniloli (Vularika 51) - Dawai, Radrodro, Nakarawa - Cavubati, Ratuniyarawa (Soqeta 49) - Atalifo (Koroi 63), Koto (c), C.Ma’afu (Ravai 70). McKee (coach). Masilevu, Vaka, Veikoso (non entrés).

Samoa : Nikoro - Autagavaia, Lee-Lo, Afamasaga, Lemi (c) - T.Pisi (Faapale 49), Polataivaia (Cowley 58) - Foe, Faosiliva, Levave (TJ.Ioane 49) - Te.Paulo, Lemalu - J.Johnston (Aiono 30), Matu’u (Leiataua 47), Taulafo (C.Johnston 69). A.Ieremia (coach). Falaniko, Lepa (non entrés). Reste du squad : Atafia.

>>>>> Fidji : 2 essais transformés et 4 pénalités, Samoa : 1 essai transformé et 3 pénalités. 2 P Bai 3-0, 6 P T .Pisi 3-3, 23 P T.Pisi 3-6, 29 P T.Pisi 3-9, 33 E Matu’u T T.Pisi 3-16, 39 E Koto T Bai 10-16 - 41 P Bai 13-16, 46 P Bai 16-16, 63 P Bai 19-16, 77 E Osborne T Bai 26-16.

A l’image de leur premier match face aux Tongiens, les Fidjiens ont laissé passer l’orage en pliant sans rompre face à de puissants Samoans, avant de rester la seule équipe sur le terrain, devant comme derrière mais avec de nombreuses maladresses, et de prendre une sérieuse option sur l’une des deux places qualificatives pour 2017. On retiendra également l’immense moment de recueillement final en cercle où les deux équipes se sont mélangées fraternellement.

 

25/6, à 15h : Samoa 30-10 Tonga (MT 23-3) à l’Apia Park d’Apia. Arbitre : M. Gaüzère (France) avec MM. Briant (Nouvelle-Zélande) et Tuidraki (Fidji).

Samoa : Falaniko - Autagavaia (Nikoro 66), Perez, Lee-Lo, Lemi (c) - Faapale (Leuila 77), Cowley (Tusitala 55) - Foe, Faosiliva (Aiono 68-78), Levave (TJ.Ioane 55) - Lemalu, Lepa (Paulo 49) - C.Johnston (Afatia 41, CJ 65), Leiataua (Lam 49), Taulafo. A.Ieremia (coach).

Tonga : Halaifonua (CJ 45) - Katoa (CJ 7, Kilioni 70), A.Ma’afu, Fosita, Iongi - Naufahu (Hakalo 56), Takulua - Latu (c), Kalamafoni, Ram - Kolo’ofai (Fonua 41), Faleafa - Puafisi (S.Faletau 66), E.Taione (Anga’aelangi 72), Sakalia (Aholelei 70). Tau (entré, 37). T.Kefu (coach). Ngaluafe (non entré).

>>>>> Samoa : 3 essais transformés et 3 pénalités, Tonga : 1 essai transformé et 1 pénalité. 7 EP T Faapale 7-0, 11 E Lepa T Faapale 14-0, 13 P Takulua 14-3, 16 P Faapale 17-3, 29 P Faapale 20-3, 33 P Faapale 23-3 - 61 E Fonua T Takulua 23-10, 77 E Tusitala T Leuila 30-10.

 Large victoire des Samoans face aux Tongiens mais sans bonus offensif, dans un match un peu heurté.

Serge Piquet - Novembre 2016

Publié dans COUPES MASCULINES

Commenter cet article